EXAMENS DES POLITIQUES COMMERCIALES:

Remarques finales du Président

Pour en savoir plus

  • Examen des politiques commerciales: Taipei Chinois

  

Le cinquième examen de la politique commerciale du Territoire douanier distinct de Taiwan, Penghu, Kinmen et Matsu (Taipei chinois) nous a donné l'occasion de mieux comprendre l'évolution récente de ses politiques relatives au commerce, à l'économie et à l'investissement, ainsi que les difficultés rencontrées en la matière. Les initiatives prises par le Taipei chinois depuis l'examen précédent, réalisé en 2018, pour s'intégrer davantage dans le système commercial multilatéral ont été très appréciées. Dix-huit Membres ont communiqué à l'avance près de 400 questions écrites et 23 délégations ont pris la parole au cours des 2 jours de réunion, ce qui témoigne de l'importance que les Membres accordent aux politiques et aux pratiques du Taipei chinois en matière de commerce et d'investissement.

Je tiens à remercier la délégation du Taipei chinois, conduite par M. CHEN Chern-Chyi, pour sa participation active à cet exercice, notre présentateur, Raul CANO RICCIARDI (Paraguay) pour ses remarques pertinentes, et l'ensemble des délégations qui ont pris la parole pour leurs précieuses contributions à cet exercice.

Au cours de cet examen, les Membres ont félicité le Taipei chinois pour la croissance rapide qu'il a affichée pendant et après la pandémie de COVID-19, en partie grâce à son économie orientée vers l'extérieur et centrée sur le secteur manufacturier, notamment les composants électroniques, et sur les services. Les Membres l'ont aussi félicité pour sa participation à de nombreuses chaînes de valeur mondiales.

Les Membres ont souligné l'importance du Taipei chinois en tant que partenaire commercial et économique et ont exprimé leur volonté de renforcer leurs relations commerciales avec lui. Plusieurs Membres ont aussi mis en avant les résultats qu'il avait obtenus depuis le précédent examen, en 2018, dans le cadre d'initiatives régionales.

Les Membres ont félicité le Taipei chinois pour son bilan en matière de notifications ainsi que pour sa participation active aux discussions de l'OMC et aux préparatifs de la CM13, y compris concernant la réforme de l'OMC, la sécurité alimentaire, les initiatives liées aux déclarations conjointes sur le commerce électronique, la réglementation intérieure dans le domaine des services, la facilitation de l'investissement pour le développement, et les discussions structurées sur le commerce et la durabilité environnementale. À cet égard, les Membres ont aussi dit apprécier l'efficacité de la délégation du Taipei chinois auprès de l'OMC, conduite par M. Chang-Fa LO, et l'ont félicitée pour sa participation active à divers comités de l'OMC. Plusieurs Membres ont encouragé le Taipei chinois à accepter l'Accord sur les subventions à la pêche avant ou pendant la CM13.

Les Membres ont félicité le Taipei chinois pour les efforts qu'il déployait concernant la transition vers des sources d'énergie renouvelables et pour la voie qu'il suivait pour atteindre l'objectif qu'il s'était fixé de parvenir à des émissions nettes nulles en 2050. Ils l'ont aussi félicité pour sa détermination à promouvoir des programmes commerciaux favorisant le développement inclusif et durable, en vue de répondre aux changements climatiques et aux défis démographiques et d'encourager la participation des PME à la transformation numérique.

Les Membres ont salué les initiatives menées par le Taipei chinois pour améliorer le bien-être des agriculteurs, améliorer les infrastructures et stimuler la compétitivité dans le secteur de l'agriculture, ainsi que ses efforts louables pour garantir la sécurité alimentaire. Certains Membres ont toutefois exprimé leurs préoccupations concernant l'accès aux marchés et les restrictions SPS visant les produits alimentaires, et ont encouragé le Taipei chinois à poursuivre la libéralisation des produits agricoles et de la pêche, pour lesquels les taux de droits semblaient les plus élevés. Ils ont aussi fait part de préoccupations concernant des questions telles que les restrictions à l'importation de certains produits, les prescriptions relatives à la teneur en éléments locaux, les prescriptions relatives à l'autorisation des investisseurs étrangers et les mesures relatives à l'admission dans certains secteurs.

Pour conclure, la délégation du Taipei chinois a clairement démontré, par sa participation active lors de ces deux journées de réunion, qu'elle accorde une grande importance au Mécanisme d'examen des politiques commerciales et au système commercial multilatéral.

Enfin, les Membres attendent avec intérêt de recevoir les réponses à toutes les questions en suspens ou questions complémentaires dans le délai habituel d'un mois, ce qui permettra d'achever l'examen.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à [email protected] en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.