Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2003

PRESS/366
21 novembre 2003
COHÉRENCE

M. Supachai se félicite du soutien apporté par les chefs de secrétariat du FMI et de la Banque mondiale

Le Directeur général de l'OMC, M. Supachai Panitchpakdi, s'est aujourd'hui félicité du ferme soutien exprimé par le Directeur général du Fonds monétaire international, M. Horst Köhler, et par le Président de la Banque mondiale, M. James D. Wolfensohn, qui ont envoyé une lettre commune aux dirigeants de la planète pour les inviter à redoubler d'efforts afin de faire avancer les négociations commerciales multilatérales menées dans le cadre du Programme de Doha pour le développement.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi



Dans leur lettre datée du 11 novembre, MM. Köhler et Wolfensohn ont exhorté les chefs d'État et de gouvernement à envisager les avantages potentiels d'un succès des négociations et les conséquences négatives d'un blocage persistant.

“Je me félicite de la lettre adressée aujourd'hui par mes collègues Horst Köhler et James Wolfensohn à tous les chefs d'État et à leur Ministre de l'économie, dans laquelle ils les exhortent à relancer la mise en œuvre du Programme de Doha pour le développement. Je partage entièrement leur avis sur l'importance de la question et sur les retombées que pourrait subir l'économie mondiale si nous ne parvenons pas collectivement à faire avancer les négociations”, a dit le Directeur général, M. Supachai. “Le ferme soutien que viennent de nous apporter le Directeur général, M. Köhler, et le Président, M. Wolfensohn, est un nouvel exemple de l'étroite collaboration instituée entre nos organisations. Je me joins à eux pour demander que les gouvernements Membres tirent pleinement profit des possibilités offertes par un commerce plus ouvert et j'accueille avec une profonde satisfaction leur proposition d'aider les gouvernements des pays en développement à gérer les risques liés aux réformes économiques. Leur initiative peut contribuer dans une large mesure au succès des négociations de Doha et à la mise en œuvre de leurs résultats.”