OMC: NOUVELLES 2008

Dans sa déclaration liminaire, le Ministre yéménite de l'industrie et du commerce, M. Yahya Al-Mutawakel, a indiqué que l'économie était confrontée à de nombreuses difficultés: l'accroissement de la pauvreté dû à la crise alimentaire, un taux de croissance démographique de près de 3,4 pour cent (l'un des plus élevés au monde) et une modeste croissance moyenne du PIB, inférieure à 4 pour cent. Il a ajouté que le Yémen était principalement tributaire du pétrole brut et avait une base d'exportation limitée. Le Yémen faisait face à la hausse récente de l'inflation due à la crise alimentaire.

Dans ce contexte, les Membres de l'OMC soutenaient les efforts faits par le Yémen pour mettre sa législation et les mécanismes d'application correspondants en conformité avec les règles de l'OMC.

Ils ont également reconnu le statut de pays moins avancé (PMA) du Yémen et en tiendront compte dans leurs négociations visant à déterminer les concessions du Yémen en matière d'accès aux marchés et les délais pour la mise en œuvre de ses engagements concernant les règles. En tant que PMA, le Yémen peut également bénéficier d'une assistance technique en vue de réformer son régime commercial et de mettre en œuvre ses obligations dans le cadre de l'OMC. À cet égard, le Ministre du commerce du Yémen a indiqué que “le Yémen [faisait] appel à la bienveillance du Groupe de travail pour bénéficier de toutes les flexibilités et de toutes les dispositions spéciales prévues pour les PMA, y compris des périodes de transition et une assistance technique”. Les CE ont annoncé qu'un programme d'assistance technique doté de 7 millions d'euros serait consacré à l'accession du Yémen.

Réformes du régime commercial du Yémen

Le Yémen a adopté une nouvelle législation sur la propriété intellectuelle et réforme actuellement sa loi douanière.

Les Membres ont demandé plus de renseignements sur les réformes entreprises au sujet des droits de commercialisation, du régime d'investissement, des restrictions à l'importation, de l'évaluation en douane, des subventions, des obstacles techniques au commerce et des aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce.

Accès aux marchés pour les marchandises et les services: conclusion des négociations avec la Chine

Le Yémen a conclu ses négociations bilatérales avec la Chine. Des négociations sont en cours avec l'Australie, le Canada, les CE, les États Unis, le Japon et la République de Corée.

À cet égard, les CE ont indiqué que les négociations sur les marchandises touchaient à leur fin mais que plusieurs questions demeuraient en suspens en ce qui concerne les services.

Le président du Groupe de travail, M. Hartmut Röben (Allemagne) a encouragé les Membres et le Yémen à intensifier les négociations bilatérales sur l'accès aux marchés en saisissant toutes les occasions qui leur étaient offertes pour faire avancer les discussions.

Prochaines étapes

Le président du Groupe de travail a déclaré qu'il souhaitait accélérer le processus et qu'il essaierait de tenir la prochaine réunion au cours du premier semestre de 2009. Il a appelé les Membres et le Yémen à “s'efforcer d'être aussi actif que possible” pour faire en sorte que des progrès soient réalisés.

Dans ses remarques finales, le Ministre du commerce du Yémen a indiqué ce qui suit: “nous nous réjouissons à la perspective de conclure un accord équitable qui tiendra compte des intérêts de toutes les parties concernées”.

Renseignements généraux sur la procédure du Groupe de travail

  • Président du Groupe de travail: M. Hartmut Röben (Allemagne)

  • Le Yémen a présenté une demande d'accession à l'OMC en avril 2000

  • Le Groupe de travail a été établi en septembre 2000

  • Dernière réunion du Groupe de travail: novembre 2007

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.