OMC: NOUVELLES 2008

Voir aussi:
> Déclarations des délégations

Remarques liminaires du Président

Bonjour et merci d'être venus à cette réunion informelle des Chefs de délégation.

Je suis particulièrement heureux d'accueillir les Ministres, les Vice Ministres et les Hauts fonctionnaires dont certains ont fait un long voyage pour être avec nous cette semaine.

Cette réunion marque le début d'un processus intensif de réunions visant à établir des modalités pour l'agriculture et l'AMNA. Notre objectif est clair mais la voie à suivre pour l'atteindre va nous demander beaucoup d'efforts à tous. Nous sommes au début d'une longue montée qu'il nous faudra plusieurs jours pour gravir. Mais je reste convaincu qu'avec de la patience et de la détermination, nous pourrons atteindre notre objectif collectif.

Avec les Présidents des groupes de négociation, vos délégations ont consacré des efforts considérables aux négociations. Ces derniers jours, il y a eu une intense activité parmi les Hauts fonctionnaires, ce qui a permis de clarifier un grand nombre de questions. Grâce à cela, nous sommes près d'accomplir un pas très important dans nos efforts pour achever le Cycle cette année, comme le souhaitent vos gouvernements.

À mon avis, il n'y a pas pour nous d'incitation plus forte pour agir que les menaces qui pèsent sur l'économie mondiale sur plusieurs fronts, notamment la hausse des prix des produits alimentaires et de l'énergie et les turbulences sur les marchés financiers. Il est largement admis que, dans ces circonstances, un résultat équilibré du Cycle de Doha pourrait donner une vigoureuse impulsion à la croissance économique, en améliorant les perspectives de développement et en assurant un système commercial stable et plus prévisible. Les Chefs d'État et de gouvernement du monde entier ont exprimé à maintes reprises leur ferme volonté de réussir cette entreprise et nous ne devons pas laisser passer cette possibilité.

L'objectif, cette semaine, est donc de préparer l'établissement formel de modalités pour l'agriculture et l'AMNA tout en donnant l'assurance que les discussions sur les autres questions progressent également dans le cadre de l'engagement unique, notamment par la tenue d'une conférence d'annonce d'intentions sur les services.

L'établissement de modalités pour l'agriculture et l'AMNA ne signifie pas que les négociations sur ces deux questions sont terminées. Je tiens à souligner de nouveau que l'établissement de modalités est plutôt une étape nécessaire pour nous permettre de passer à la préparation des listes et d'accélérer les négociations dans les autres domaines.

Pour passer de la situation actuelle à l'établissement de modalités, le processus sera le même que celui que nous avons suivi dans le passé. Pas de surprises, des consultations informelles intensives suivant diverses configurations — bilatérales, plurilatérales et multilatérales — avec les mêmes principes fondamentaux: les décisions ne peuvent être prises que par l'ensemble des Membres; la transparence et l'absence d'exclusion sont essentielles et, si des consultations suivant diverses configurations sont indispensables pour rapprocher les points de vue, toute convergence en résultant doit venir enrichir de façon continue le processus multilatéral.

Par conséquent, des réunions informelles des Chefs de délégation comme celle ci auront lieu chaque matin tout au long de la semaine pour assurer la transparence et pour faire le point de la situation au niveau multilatéral. Une conférence d'annonce d'intentions sur les services est prévue jeudi.

Les réunions des Chefs de délégation seront complétées par un dialogue constant avec les groupes régionaux et autres et par des consultations en petits groupes qui auront très vraisemblablement lieu chaque jour dans l'après midi. Comme à l'accoutumée, la composition de ces réunions garantira la représentation de tout l'éventail des vues et intérêts des Membres. Une certaine géométrie variable pourrait parfois être nécessaire selon les questions examinées, mais là aussi ce n'est pas nouveau. De plus, les coordonnateurs disposeront chaque jour de suffisamment de temps pour se réunir avec leurs groupes en vue de consultations.

Pour utiliser au mieux le peu de temps dont nous disposons, les Présidents des groupes de négociation compléteront ce processus par un travail continu au niveau des Hauts fonctionnaires, en s'attachant à régler les questions techniques plus détaillées de manière à créer des synergies avec le processus mené au niveau ministériel.

Les textes révisés que les Présidents des groupes de négociation ont présentés le 10 juillet constitueront le point de départ de ces travaux. Quelques progrès supplémentaires ont été accomplis sur ces textes depuis leur distribution. Dans le domaine de l'AMNA, une large convergence est apparue sur la question des Membres pour lesquels la portée des consolidations est faible, dont les détails seront présentés par le Président plus tard dans la journée. Le produit final devrait refléter une convergence suffisante sur des points essentiels pour permettre l'établissement des projets de modalités finals.

Nous avons provisoirement prévu à cette fin une réunion du CNC le 26 juillet, mais celle ci pourrait fort bien avoir lieu plus tard, en fonction des progrès accomplis cette semaine et compte tenu de la nécessité de laisser à chaque délégation suffisamment de temps pour examiner le produit final.

La réunion formelle du CNC prévue le 26 juillet devra aussi examiner les rapports et les feuilles de route présentés par les Présidents des autres groupes de négociation et par moi même au sujet de la Conférence d'annonce d'intentions sur les services, de manière à ce que les Membres puissent situer l'accord sur les modalités dans le contexte de l'engagement unique. En tant que Directeur général, je rendrai compte aussi des consultations que j'ai menées sur les questions de l'extension des indications géographiques et des ADPIC/CDB, conformément au mandat que les Ministres m'ont donné à Hong Kong.

La tâche qui nous attend est manifestement une tâche ambitieuse. Il nous reste beaucoup de travail à faire cette semaine et nous devons utiliser le temps dont nous disposons de manière plus efficace, et ce dès la présente réunion. J'exhorte donc toutes les délégations à s'en tenir au fond et à être aussi succinctes que possible. L'accent doit être mis maintenant sur ce qui est nouveau — les faits nouveaux, les idées nouvelles — et sur ce qui peut nous amener à une convergence. Si vous souhaitez que votre texte soit distribué intégralement, veuillez contacter le Secrétariat qui le distribuera, ce qui vous permettra de faire une brève déclaration pendant cette réunion. En ce qui concerne l'organisation de nos travaux ce matin, j'ai l'intention d'arrêter à 13 heures et de reprendre demain matin à 10 heures. Si certaines délégations n'ont pas pu prendre la parole aujourd'hui, elles pourront le faire demain.

Le moment est venu de passer de la “discussion” à la “négociation”. Nous avons dit tout ce qu'il y avait à dire, maintenant il nous faut agir pour achever le Cycle. Nous devons faire en sorte que la réunion de cette semaine donne des résultats positifs et nous devons tous l'aborder avec un objectif clair à l'esprit.

Un Ministre que j'ai rencontré hier a comparé la tâche qui nous attend cette semaine à une ascension collective du Mont Blanc. Je suis entièrement d'accord avec lui. Comme Horace de Saussure, le physicien genevois qui a organisé la première ascension du Mont Blanc, nous nous sommes préparés à cette excursion, nous avons fait des provisions, nous avons préparé les cartes et nous nous sommes bien entraînés. De plus, l'ascension du Mont Blanc ne peut être effectuée qu'en équipe. Nous devons nous aider et nous comprendre mutuellement tout au long du chemin. La seule façon d'atteindre le sommet, c'est de comprendre les intérêts et les limitations de chacun.

Soyons donc inspirés par la vue du Mont Blanc et par l'exemple d'Horace de Saussure et visons le sommet.

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.