OMC: NOUVELLES 2011

ACCESSIONS


NOTE:
CET ARTICLE a pour objet d’aider le public à mieux comprendre les questions traitées à l’OMC. bien que tout ait été fait pour garantir l’exactitude des renseignements qui y figurent, l’article ne préjuge pas des dispositions des gouvernements membres.

POUR EN SAVOIR PLUS:

  

Accession du Samoa

Le Vice-Premier Ministre du Samoa, M. Fonotoe Lauofo, a déclaré que cette accession marquait un tournant décisif dans le développement de l’île et qu’elle aurait des retombées positives sur l’économie du Samoa. Le Directeur général de l’OMC, M. Pascal Lamy, a dit que le Samoa était le cinquième PMA (pays les moins avancés) à rejoindre le système commercial multilatéral depuis 1995. Il a ajouté que l’assistance technique et le renforcement des capacités étaient essentiels pour donner aux pays comme le Samoa les moyens de négocier des règles commerciales. Voir la déclaration complète.

Les Ministres ont félicité le Samoa pour ce grand succès. Ils ont reconnu que le processus d’accession était long et difficile pour un petit PMA insulaire comme le Samoa.

Les engagements pris par le Samoa sont les suivants.

 

Accession du Monténégro

Le Premier Ministre du Monténégro, M. Igor Lukšic, a dit que l’accession allait permettre d’accroître la visibilité de son pays dans les affaires mondiales et dans le commerce international. L’accession à l’OMC aiderait le Monténégro à développer une économie concurrentielle et dynamique et lui ouvrait la voie vers l’intégration dans l’économie mondiale.

Le Directeur général de l’OMC, M. Pascal Lamy, a dit que l’adoption aujourd’hui par la Conférence ministérielle des modalités d’accession du Monténégro était un succès remarquable. L’appartenance de ce pays au système commercial multilatéral témoignait de son attachement aux principes de la transparence, de l’ouverture et de la primauté du droit. Ętre Membre de l’OMC était une police d’assurance contre le protectionnisme et était donc indispensable dans un environnement politique et économique mondial incertain et en constante évolution. Voir la déclaration complète.

Les Ministres ont chaleureusement accueilli le Monténégro à l’OMC en le félicitant d’avoir surmonté les défis de l’accession.

Les engagements pris par le Monténégro sont les suivants.

 

Déclaration du Directeur général à l’occasion de l’accession du Samoa

En avril dernier, quand j’ai rencontré le Vice-Premier Ministre, M. Fonotoe, il a promis que le Samoa entrerait à l’OMC avant la fin de l’année.  À la Conférence des Nations Unies sur les PMA qui s’est tenue au mois de mai à Istanbul, j’ai promis que l’OMC accueillerait deux nouveaux PMA pour la Conférence ministérielle en décembre.  Nous sommes ici pour célébrer cet événement.

Aujourd’hui, nous accueillons un autre pays moins avancé dans la famille de l’OMC.  C’est le cinquième PMA à rejoindre le système commercial multilatéral depuis 1995.

Je sais que pour une petite île du Pacifique, la route qui mène à l’OMC à Genève est longue et sinueuse.  Pourtant, en accédant cette année, le Samoa et le Vanuatu ont montré qu’on pouvait y parvenir en faisant preuve de patience, de persévérance et de détermination.

Votre processus d’accession nous a beaucoup appris.

Nous avons appris que l’assistance technique et le renforcement des capacités, étaient essentiels pour donner les moyens à des pays comme le Samoa de négocier des règles commerciales.

Nous avons appris que les petits États insulaires vulnérables ont des particularités qui doivent être prises en compte pour négocier les règles commerciales.

Nous avons appris que les règles concernant l’accession des pays les moins avancés peuvent et doivent être encore simplifiées pour aider ces pays à rejoindre la famille de l’OMC.

Grâce à l’accession du Samoa, nous aurons un partenaire actif pour montrer la voie à suivre dans ces différents domaines.

M. le Vice-Premier Ministre, je compte sur vous et sur votre équipe pour contribuer à favoriser l’intégration des pays les moins avancés à l’OMC.

Pour finir, j’aimerais remercier le Président du Groupe de travail, M. Atsuyuki Oike, et l’équipe du Secrétariat dirigée par M. Chiedu Osakwe, qui ont apporté une contribution précieuse pour mener à bien le processus d’accession.  Je remercie aussi le CCI, dirigé par Mme Patricia Francis, et les équipes d’assistance technique de l’OMC pour leur soutien au Samoa.  Comme vous le savez, l’OMC est clairement divisée en trois catégories:  les “amis du football”, les “amis du rugby” et les “amis du cricket”.  Votre accession est évidemment une bonne nouvelle pour les “amis du rugby”.

Je félicite le gouvernement et le peuple du Samoa d’avoir franchi la ligne d’arrivée à l’OMC.

Bienvenue au Samoa.  Taloja lava aficio mai.

Déclaration du Directeur général à l’occasion de l’accession du Monténégro

Je félicite chaleureusement le Premier Ministre, M. Igor Lukšić et tous les membres de la délégation du Monténégro.  La conclusion du processus et l’approbation des modalités d’accession du Monténégro à l’OMC aujourd’hui par la huitième Conférence ministérielle sont dignes d’éloges.  Elles contribuent à faire du millésime 2011 un grand cru en matière d’accession!

Je vous félicite, M. le Premier Ministre, pour le leadership dont vous avez fait preuve, et je rends tout particulièrement hommage au gouvernement et au peuple du Monténégro.  Sans un leadership solide et résolu, aucun progrès n’est jamais possible.

Vous avez aussi pu compter sur une équipe de négociation exceptionnellement compétente sur le plan technique et “patiente”, dirigée par MM. le Ministre Kavarić et le Vice-Ministre Goran Scepanovic, avec la contribution efficace de Mme Gordana Djurovic.

Vous avez travaillé sans relâche pour faire aboutir le processus d’accession du Monténégro à l’OMC, et je vous en félicite.

À tous égards, il vous a fallu une patience infinie pour mener à bien ces négociations!  Des leçons essentielles ont été tirées de ce processus en ce qui concerne certains aspects systémiques.

L’un des principaux avantages du processus d’accession à l’OMC est de stimuler les réformes intérieures, qui sont nécessaires pour la croissance, le développement et la prospérité de tous les pays.  Les Membres de l’OMC élaborent leurs politiques en matière d’économie, de commerce et d’investissement dans le cadre d’un système stable, prévisible et fondé sur des règles.

Pour le Monténégro, l’appartenance au système commercial multilatéral renforce l’attachement aux principes de “la transparence, l’ouverture et la primauté du droit”.  Le fait d’être Membre de l’OMC est une assurance contre le protectionnisme, qui est indispensable dans un contexte économique et politique mondial incertain en évolution rapide.

Comme l’accession du Vanuatu, approuvée en octobre par le Conseil général, celle de la Fédération de Russie approuvée hier et celle du Samoa approuvée ce matin, l’accession du Monténégro vient à point nommé.

Ces accessions représentent un vote de confiance dans l’Organisation et dans le système commercial multilatéral.

Elles envoient un message fort et clair indiquant que l’OMC poursuit ses travaux ordinaires, y compris en ce qui concerne les accessions, et que la famille de l’OMC s’agrandit dans l’intérêt de tous.  J’espère que l’accession du Monténégro augure bien de l’accession d’autres pays des Balkans à l’OMC à partir de 2012.

Au nom de l’OMC, je souhaite la bienvenue au gouvernement et au peuple du Monténégro.  Je vous remercie.
Comprendre le jargon 

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.