OMC: NOUVELLES 2014

ACCESSIONS


NOTE:
CET ARTICLE a pour objet d’aider le public à mieux comprendre les questions traitées à l’OMC. bien que tout ait été fait pour garantir l’exactitude des renseignements qui y figurent, l’article ne préjuge pas des dispositions des gouvernements membres.

POUR EN SAVOIR PLUS:

  

Le texte d'accord — à savoir le Protocole d'accession de la République des Seychelles — a été signé en marge de la réunion du Conseil général par le Directeur général de l'OMC, M. Roberto Azevêdo, et le Ministre des finances, du commerce et de l'investissement des Seychelles, M. Pierre Laporte, et doit être soumis, sur le plan national, à la ratification du Parlement des Seychelles.

Les Membres de l'OMC ont félicité les Seychelles tout en reconnaissant que le processus d'accession avait été long et difficile pour un petit État insulaire en développement comme les Seychelles. Ils ont souligné que l'accession des Seychelles à l'OMC renforcera le système commercial multilatéral et rapprochera l'OMC de son objectif d'universalité dans le domaine du commerce.

Dans son allocution aux Membres, M. Azevêdo a félicité tout spécialement le gouvernement des Seychelles d'avoir obtenu ce "résultat historique" et adressé "à tous ses partenaires commerciaux un signal clair montrant qu'il était prêt à participer pleinement au système commercial multilatéral et à l'économie mondiale. L'accession des Seychelles est un nouveau signe qui indique que ce système garde toute son importance". Le texte intégral de cette allocution est disponible ici.

"C'est un jour historique pour les Seychelles", a déclaré M. Laporte. "L'appartenance à l'OMC sera immensément bénéfique à toute notre économie, des entreprises aux consommateurs. Le gouvernement et le peuple des Seychelles attendaient depuis longtemps de pouvoir entrer dans cette famille internationale."

Le texte intégral de l'allocution de M. Laporte est disponible ici.

Mme Hilda Al-Hinai (Oman), Présidente du Groupe de travail de l'accession des Seychelles, a rendu hommage aux Membres de l'OMC et à la délégation des Seychelles pour les "efforts incessants, la bonne volonté et l'esprit de compromis dont tous avaient fait preuve, en particulier aux dernières étapes cruciales. Avec chaque admission d'un nouveau Membre, la communauté des nations les plus favorisées se renforce et se rapproche sans cesse d'une stature véritablement mondiale".

La demande d'accession des Seychelles à l'OMC remonte à 1995 et le Groupe de travail a achevé les négociations le 17 octobre 2014.

La liste des engagements des Seychelles est disponible ici.

 

Pour en savoir plus

Le rapport 2014 du Directeur général Azevêdo sur les accessions à l'OMC est disponible ici.

 

Allocution du Directeur général Azevêdopeech

Merci, Monsieur le Président.

C'est pour moi un grand plaisir de présenter mes sincères félicitations à la République des Seychelles pour ce résultat historique.

Je souhaite rendre hommage au Président James Michel pour le rôle de premier plan qu'il a joué dans l'accession à l'OMC et pour avoir entrepris les amples réformes qui ont permis que les négociations d'accession soient menées à bonne fin.

Je souhaite aussi rendre hommage au Ministre Pierre Laporte et à son équipe, qui ont tant fait pour ce résultat. Nous sommes heureux de vous accueillir ici aujourd'hui.

La route a été longue et elle n'a pas toujours été facile. De fait, le processus a pris 19 ans.
Mais cela ne fait que souligner tout le travail qui a été accompli, et la réalisation considérable qu'il représente.

Bien sûr, le statut de Membre de l'OMC n'est pas une fin en soi.

Ce statut signifie plutôt le renforcement de votre intégration dans l'économie mondiale, l'accélération de la croissance et du développement aux Seychelles, et, en définitive, l'amélioration des conditions de vie et des perspectives offertes à chaque citoyen de votre pays.

Avec l'aboutissement de leurs négociations d'accession, les Seychelles adressent à tous leurs partenaires commerciaux un signal clair montrant qu'elles sont prêtes à participer pleinement au système commercial multilatéral et à l'économie mondiale.

L'appartenance à l'OMC peut faire une différence particulièrement importante pour une petite économie comme celle des Seychelles.

Cette occasion est, on peut le dire, très opportune car le monde célèbre actuellement l'Année internationale des petits États insulaires en développement.

En adhérant à l'OMC, vous bâtissez de nouveaux ponts avec le reste du monde.

De plus, vous accédez à une tribune pour faire entendre votre voix à l'échelle mondiale.

Si je crois ce moment important pour les Seychelles, je l'estime aussi très important pour l'OMC.

L'accession des Seychelles est un nouveau signe qui indique que le système commercial multilatéral garde toute son importance.

Ces dernières semaines, nous avons montré que nous pouvions mettre en œuvre d'importants résultats négociés, et cette accession constitue un nouveau vote de confiance.

Je suis convaincu que l'aboutissement de ces négociations d'accession rend hommage à tous les Membres de l'OMC.

Je crois donc pouvoir parler pour tous en disant à présent: encore toutes mes félicitations, et bienvenue à l'OMC.

 

Allocution de S.E. Pierre Laporte

Votre Excellence, Monsieur l'ambassadeur Jonathan Fried, Président du Conseil général de l'Organisation mondiale du commerce,
Monsieur Roberto Azevêdo, Directeur général de l'OMC,
Excellences,
Mesdames et Messieurs les représentants des Membres de l'OMC,
Mesdames et Messieurs les membres du personnel du Secrétariat de l'OMC,
Mesdames et Messieurs,

C'est un grand jour pour les Seychelles, un jour historique pour mon pays et aussi pour l'Organisation mondiale du commerce. Pour les Seychelles, car il s'agit de l'aboutissement d'un processus d'accession long et ardu, et pour l'OMC, car il s'agit de la première adhésion d'un pays africain autre qu'un PMA qui soit postérieure à la clause de l'antériorité. Il convient aussi de noter que le processus d'accession des Seychelles est le seul qui ait été achevé cette année — et, nous l'espérons, il fera de notre pays le 161ème Membre de l'OMC.

Monsieur le Président, cela fait 19 ans que les Seychelles ont déposé pour la première fois leur demande d'accession à l'OMC, et bientôt 6 ans que nous avons relancé ce processus en présentant l'aide-mémoire sur notre régime de commerce extérieur en 2010.
Pour nous, l'accession à l'OMC a été semblable à une liaison qui s'engage par une cour, se poursuit par des fiançailles et aboutit à un mariage. Pendant ce processus, nous avons dû faire beaucoup de compromis et de sacrifices, ainsi que de galanteries. Nous touchons maintenant à la fin de nos fiançailles et notre relation s'affirmera dans un "mariage" après la ratification de notre Protocole d'accession. Cette cour n'a pas été facile et, pendant le "mariage", il nous faudra encore veiller à tenir nos engagements.

Monsieur le Président, le gouvernement et le peuple des Seychelles attendaient depuis longtemps de pouvoir entrer dans cette famille internationale. L'appartenance à l'OMC est très importante pour les Seychelles. Elle sera immensément bénéfique à toute notre économie, des entreprises aux consommateurs.

Les réformes que nous avons dû entreprendre au cours du processus d'accession ont déjà apporté de grands avantages. Nos lois et nos politiques sont à présent au niveau des meilleurs standards internationaux et notre secteur privé a déjà commencé à recueillir les fruits d'un régime commercial plus prévisible et plus transparent. Nous disposons désormais d'une plate-forme qui offre à notre petite nation insulaire les mêmes chances qu'à ses partenaires de grande taille de faire entendre sa voix sur les questions commerciales. Les Seychelles renforceront leur visibilité sur le plan international.

Monsieur le Président, les Seychelles ne seront pas seules, toutefois, à bénéficier de cette accession. En tant que petit État insulaire qui a transformé son économie et traversé ce long processus d'accession, notre pays peut apporter une grande contribution à l'OMC, en particulier dans des domaines comme l'environnement et la pêche.

Monsieur le Président, l'autorité et l'impulsion de notre Président, Son Excellence Monsieur James Michel, ont été essentielles dans ce processus. En son nom, je tiens à exprimer sa gratitude, et celle du gouvernement et du peuple des Seychelles, à tous les membres du Groupe de travail pour le soutien et la flexibilité dont nous avons bénéficié pendant ces négociations. Je souhaite remercier aussi tous nos partenaires bilatéraux pour leur soutien. Nous avons parfois connu des tensions, mais une attitude compréhensive et un esprit de coopération ont permis aux Seychelles de nouer des amitiés durables.

L'accession ne serait pas devenue réalité sans le travail exceptionnel et le dévouement absolu de mon équipe. Je tiens à saluer aussi l'importante contribution de mon prédécesseur au poste de Ministre du commerce, le Vice-Président Danny Faure. Je souhaite également remercier le personnel des autres ministères et des autres organismes et institutions de mon pays pour leur appui louable au processus d'accession.

Du côté de l'OMC, j'aimerais exprimer la sincère reconnaissance du gouvernement des Seychelles au Directeur général, M. Roberto Azevêdo. Nous remercions aussi son équipe du Secrétariat, et tout spécialement M. Chiedu Osakwe et Mme Petra Beslac, pour l'aide précieuse qu'ils nous ont apportée au cours de ce processus, une aide qui est allée bien au-delà de ce que l'on attendait. Les Seychelles ont eu la chance que leur dossier ait été confié à des personnes aussi dévouée.

Enfin, et surtout, Monsieur le Président, je tiens, en cette occasion, à remercier la Présidente de notre Groupe de travail, Mme Hilda Al-Hinai. Hilda a été une présidente tout simplement exceptionnelle et formidable, toujours prête à lutter pour la cause des Seychelles et s'assurant toujours que notre accession reste en tête de l'ordre du jour. Ainsi que je l'ai dit à la fin de la dernière réunion du Groupe de travail, Hilda a traité le dossier des Seychelles comme s'il s'agissait de son propre pays, et notre équipe comme sa propre famille. Hilda, du fond de nos cœurs, nous vous disons un grand merci.

C'est sur cette note, Monsieur le Président, que je conclus en remerciant une fois de plus chacune et chacun d'entre vous de nous accueillir dans cette grande famille.

Merci.

 

Galerie de photos

Comprendre le jargon 

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.