OMC ET GENÈVE

Diaporama

Pour en savoir plus

  • Anciens Directeurs généraux du GATT et de l'OMC

  

M. Sutherland a pris les rênes de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) en 1993, à un moment où l'issue des vastes et complexes négociations commerciales mondiales de l'Uruguay Round était très incertaine. Sous la direction énergique et déterminée de M. Sutherland, les 123 signataires du GATT sont parvenus à un accord dans le courant de cette même année et ont signé l'Accord de Marrakech concluant le Cycle d'Uruguay et instituant l'OMC.

"C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de Peter Sutherland. Peter était un grand homme et un grand ami du système de commerce mondial. Il a contribué à jeter les bases de l'OMC et du système de commerce multilatéral tel que nous le connaissons aujourd'hui. Il était attaché au principe selon lequel l'ouverture du commerce était synonyme de nouvelles possibilités de croissance économique, de développement et de création d'emplois. Ce principe est aussi important aujourd'hui qu'il l'était lorsque l'OMC a été créée. Nous lui sommes tous reconnaissants de son immense contribution. Je suis certain que son souvenir subsistera parmi tous ceux qui font partie de la communauté commerciale internationale, et au-delà", a dit le Directeur général de l'OMC, Roberto Azevêdo.

M. Sutherland est devenu procureur général de l'Irlande en 1981 et a été commissaire européen à la concurrence de 1985 à 1989. Après avoir quitté l'OMC en 1995, M. Sutherland a occupé pendant trois décennies des postes de direction dans les secteurs de la banque et de l'énergie.

En 2006, Kofi Annan, alors Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, a nommé M. Sutherland Représentant spécial des Nations Unies pour les migrations, poste qu'il a conservé toute sa vie.

Partager


 

Partager


 

Entretien avec l’ancien Directeur général de l’OMC Peter Sutherland
Photos
Photo gallery Voir le diaporama

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.