BAROMÈTRES DU COMMERCE DE L’OMC

Pour en savoir plus

  

Si l’on observe les divers indices, les plus fortes baisses ont été enregistrées pour le transport aérien de passagers (93,5) et le transport maritime de conteneurs (94,3), dont la croissance était déjà modérée avant la flambée de COVID-19. Ces deux indices illustrent l’évolution enregistrée en janvier et reflètent en partie les premiers efforts déployés pour stopper la propagation de la maladie, qui s’est intensifiée vers la fin du mois. La chute de l’indice du transport maritime de conteneurs s’explique par la diminution des volumes d’expédition en Asie, tandis que le ralentissement du transport aérien de passagers a été plus largement réparti, englobant aussi l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud et l’Europe. Les indices des transactions financières mondiales (97,7) et des services des TIC (97,0) sont aussi tombés en dessous de la tendance, tandis que l’indice de la construction (99,8) semble s’être maintenu. L’indice mondial des directeurs d'achats de services (96,1) est le composant du Baromètre le plus prospectif; il traduit les attentes selon lesquelles le COVID-19 devrait continuer à peser sur le commerce des services à moyen terme.

Une mesure approximative du volume du commerce mondial des services montre que la croissance de ce secteur en glissement annuel était déjà tombé de 4,7% au premier trimestre de 2019 à 2,8% au troisième trimestre.

Le Baromètre du commerce des services met en lumière les renversements de tendance et l'évolution du commerce mondial des services. Contrairement à son équivalent pour les marchandises, l'indicateur des services enregistre des fluctuations qui coïncident avec les mouvements des flux commerciaux réels plutôt qu'il ne les anticipe. Un chiffre égal à 100 indique que la croissance suit les tendances à moyen terme. Un chiffre supérieur à 100 suggère que la croissance est supérieure à la tendance, tandis qu'un chiffre inférieur à 100 indique l’inverse.

Le Baromètre du commerce des services est disponible dans son intégralité ici.

De plus amples détails sur la méthodologie sont exposés dans la note technique consultable ici.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.