COTON

Pour en savoir plus

  

“La résolution des Nations Unies sur la Journée mondiale du coton reconnaît l'importance du coton pour des millions de personnes ainsi que les travaux entrepris à l'OMC depuis le début de l'initiative sur le coton en 2003. C'est aussi une reconnaissance de l'excellent esprit de coopération entre tous les partenaires internationaux, régionaux et nationaux qui participent”, a dit la Directrice générale de l'OMC, Mme Ngozi Okonjo-Iweala.

“La résolution des Nations Unies devrait contribuer à catalyser des avancées dans les travaux de l'OMC sur le coton, y compris les négociations commerciales en cours et les autres initiatives sur le coton, à l'approche de la 12ème Conférence ministérielle de l'Organisation, qui aura lieu à la fin de cette année. Je suis convaincue que ces travaux peuvent donner des résultats positifs concrets pour des millions de producteurs de coton, en particulier dans les pays les moins avancés. Les célébrations du 7 octobre peuvent en outre favoriser des politiques commerciales durables pour le coton et permettre aux pays les moins avancés (PMA) de bénéficier davantage de toutes les étapes de la longue chaîne de valeur du coton”, a-t-elle ajouté.

Le 30 août 2021, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution (A/RES/75/318) reconnaissant le 7 octobre comme Journée mondiale du coton, à la suite d'une proposition du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali et du Tchad.

La résolution réaffirme la pertinence de l’initiative sectorielle en faveur du coton, lancée en 2003 à l’OMC, qui vise à “améliorer les débouchés du coton et des produits dérivés du coton en provenance des pays les moins avancés et à réduire sensiblement les effets de distorsion des échanges causés par des mesures abusives adoptées dans le commerce international du coton, et à intensifier le débat sur les facteurs ayant une incidence négative sur le commerce et les marchés du coton”. Elle souligne en outre l’importance des programmes d’aide au développement et des mesures visant à améliorer la capacité de production de coton dans les pays en développement.

La résolution devrait encourager les donateurs et les pays bénéficiaires à renforcer les projets d'aide au développement en faveur du coton et créer de nouvelles possibilités commerciales en favorisant la collaboration entre le secteur privé et les investisseurs des industries liées au coton. Elle devrait aussi contribuer à promouvoir les avancées technologiques, la poursuite de la recherche-développement sur les technologies liées au coton et les meilleures pratiques.

Les célébrations annuelles de la Journée mondiale du coton seront une occasion unique de reconnaître l'importance historique du coton en tant que produit de base mondial, cultivé dans plus de 75 pays sur cinq continents, et de mettre en avant son rôle central dans la création d'emplois et le maintien de la stabilité économique, en particulier dans plusieurs PMA. Selon le Comité consultatif international du coton (CCIC), les recettes annuelles provenant du coton sont estimées à 41,2 milliards d'USD, tandis que le commerce du coton s'élève à 18 milliards d'USD chaque année.

La Journée mondiale du coton a été lancée à l'OMC en 2019, en collaboration avec les secrétariats de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), du Centre du commerce international (ITC) et du Comité consultatif international du coton (CCIC).

Les activités et célébrations pour la Journée mondiale du coton le 7 octobre:

  • sensibiliseront aux difficultés et aux possibilités liées à la production et à la commercialisation du coton;
  • soutiendront les Membres de l'OMC dans leurs efforts visant à établir des marchés internationaux du coton plus ouverts, plus efficients, plus concurrentiels, plus équitables, plus prévisibles et plus résilients, y compris dans le cadre des négociations commerciales multilatérales de l'OMC;
  • soutiendront le développement de filières cotonnières durables et économiquement viables dans les économies vulnérables, en particulier en Afrique, notamment au moyen de projets d'assistance technique et de développement;
  • assureront le soutien des gouvernements et de la société civile pour surmonter les difficultés et saisir les possibilités rencontrées par les branches de production du coton et des textiles dans les économies vulnérables en particulier;
  • fourniront des renseignements sur l'utilisation des fibres de coton et des sous-produits du coton tels que l'huile et les aliments pour animaux; et
  • contribueront à la promotion des avantages sociaux et environnementaux des fibres naturelles produites de manière durable.

Le coton à l'OMC

À l'OMC, le coton joue un rôle important à la suite d'une initiative sectorielle lancée en 2003 par le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad (le Groupe “Coton-4”). L'initiative vise à rendre le commerce international du coton plus équitable et à faire comprendre les liens entre commerce, coton et développement.

Les discussions sur le coton à l'OMC sont axées sur:

  • la réalisation des réformes nécessaires pour remédier au problème des subventions qui ont des effets de distorsion des échanges et assurer un meilleur accès aux marchés pour le coton et les produits liés au coton en provenance des PMA; et
  • le suivi et l'encouragement de l'aide au développement en faveur du secteur du coton dans les pays en développement, grâce à des projets de coopération et à la diffusion de l'information.

Pour en savoir plus, veuillez vous rendre sur le site www.wto.org/coton
De plus amples renseignements sur les activités de l'OMC pour la Journée mondiale du coton sont disponibles à l'adresse suivante:
www.wto.org/worldcottonday_f

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.