COMMERCE ÉLECTRONIQUE

Pour en savoir plus

  

L'Ambassadrice Usha Dwarka-Canabady (Maurice), Facilitatrice du programme de travail sur le commerce électronique, s'est félicitée des échanges qui ont eu lieu lors de la réunion. Il s'agissait notamment d'un échange de données d'expérience entre les Membres et de discussions sur l'assistance technique visant à aider les pays en développement Membres à mettre la technologie au premier plan de leur développement économique.

La réunion a notamment consisté en la présentation par l'Égypte d'une communication du Groupe africain concernant le rôle du transfert de technologie dans le renforcement de la résilience (WT/GC/W/888). 

L'Égypte, au nom du Groupe africain, a dit que le transfert de technologie était une composante essentielle du renforcement de la résilience économique, le commerce électronique servant à la fois de catalyseur et de bénéficiaire du transfert de technologie.  Le Groupe africain a souligné la nécessité d'efforts de collaboration, d'ouverture et d'inclusion dans les discussions sur le commerce, le transfert de technologie et le développement durable et le fait que l'OMC avait un rôle important à jouer dans ce processus, a déclaré l'Égypte.

Une vingtaine de Membres ont pris la parole pour formuler des observations au sujet de la communication du Groupe africain.

À la réunion le Cambodge a aussi présenté sa communication intitulée “Développement aux fins de la préparation au commerce électronique et défis connexes: le cas du Cambodge” (WT/GC/W/900), et l'Afrique du Sud a présenté un bref exposé sur une récente enquête de marché menée par sa Commission de la concurrence.

En clôturant la réunion, l'Ambassadrice Dwarka-Canabady a dit qu'à partir du mois prochain, les participants au Programme de travail commenceraient à travailler en vue de parvenir à une convergence sur des questions relevant des huit discussions thématiques qui avaient eu lieu, et qu'ils identifieraient les points de convergence qui pourraient permettre aux Membres d'aller de l'avant et de formuler des recommandations pour la treizième Conférence ministérielle (CM13) qui doit se tenir à Abou Dhabi en février 2024. 

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à [email protected] en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.