PRESS/830: ASSISTANCE TECHNIQUE

Pour en savoir plus

  • Nouvelles sur l’assistance technique
  • Communiqués de presse 2018

  

Le Programme de chaires recevra chaque année une somme de 50 000 euros (56 000 CHF) destinée à favoriser et à améliorer la connaissance et la compréhension du système commercial multilatéral au sein des universités et des instituts de recherche des pays en développement et des PMA. À ce jour, 19 chaires de l'OMC entreprennent des activités d'élaboration de programmes d'enseignement, de recherche et de communication.

Le Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement percevra chaque année une somme de 400 000 euros (450 000 CHF) pour financer des ateliers de formation pour les fonctionnaires, à Genève et ailleurs, afin de les aider à mieux comprendre et mettre en œuvre les Accords de l'OMC et à participer aux négociations commerciales multilatérales.

Une somme annuelle de 150 000 euros (170 000 CHF) sera allouée au Fonds pour l'application des normes et le développement du commerce afin d'aider les pays en développement et les PMA à appliquer les normes en matière de sécurité sanitaire des produits alimentaires, de santé des animaux et de préservation des végétaux et à améliorer leurs capacités sanitaires et phytosanitaires (SPS).

Une autre contribution annuelle de 800 000 euros (900 000 CHF) ira au programme de stages financé par la France et l'Irlande, qui vise à aider les missions permanentes des pays en développement à Genève.

Le Mécanisme pour l'Accord sur la facilitation des échanges bénéficiera d'une contribution annuelle de 100 000 euros (113 000 CHF) pour aider les pays en développement et les PMA à mettre en œuvre l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges et pour appuyer l'objectif de pleine mise en œuvre de l'Accord par tous les Membres de l'OMC.

Le Directeur général de l'OMC, Roberto Azevêdo, a déclaré: "La contribution de la France est vivement appréciée car elle aidera à renforcer les capacités commerciales et de négociation des pays en développement et des PMA au cours des trois prochaines années. Elle montre à quel point il est important pour la France d'aider les pays les plus pauvres à bénéficier pleinement du commerce mondial et à s'intégrer davantage dans l'économie mondiale."

Le représentant permanent de la France, Jean-Marie Paugam, a dit: "L'assistance technique liée au commerce est un enjeu crucial pour favoriser une intégration plus pleine des pays en développement et des PMA au sein du système commercial multilatéral. La France est ravie de renouveler son engagement financier, qui a déjà permis à 194 stagiaires issus de ces pays de venir travailler dans leurs missions permanentes à Genève afin de renforcer leurs connaissances sur les enjeux commerciaux internationaux."

Depuis 2000, la France a offert près de 25 millions d'euros (plus de 22 millions de CHF) aux divers fonds d'affectation spéciale de l'OMC.

Partager


Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.