NOUVELLES: ALLOCUTIONS — DG PASCAL LAMY

“Trouver des réponses aux défis du commerce mondial”

> Exposé liminaire par la Présidente costaricienne Laura Chinchilla Miranda

> Allocutions: Pascal Lamy

  

Votre Excellence, Mme la Présidente Laura Chinchilla,
Votre Excellence, M. le Président Mahamadou Issoufou,
Excellences,
Mesdames, Messieurs,

J'ai le plaisir d'inaugurer le Forum public de l'OMC 2011 — notre rendez‑vous annuel avec la société civile et le public.  Le Forum de cette année est intitulé Trouver des réponses aux défis du commerce mondial.  Je suis heureux de voir que vous êtes venus aussi nombreux.  Près de 1 500 participants représentant toutes les sphères de la société se sont inscrits cette année.

Vous venez pour la plupart d'organisations non gouvernementales (300 d'entre vous, pour être précis), d'universités et d'entreprises.  Mais d'autres organisations internationales sont également présentes, ainsi que de nombreux parlementaires et de nombreux journalistes.  Le très riche programme qui nous attend pendant ces trois journées et que vous avez vous‑mêmes élaboré en fonction de vos préoccupations, témoigne de la pertinence continue de l'OMC dans le monde actuel.  Les séances que vous avez prévues couvrent des sujets aussi divers que le commerce et le changement climatique, la nouvelle structure des échanges mondiaux, le commerce et la santé, et le régionalisme.  Le programme reflète votre sentiment d’“appropriation” (si j’ose dire) du système commercial multilatéral, sentiment que le Secrétariat de l’OMC et les Membres vont tout faire pour renforcer au cours des trois prochains jours.

Le monde traverse une période de turbulences.  Nous assistons à une crise alimentaire.  Dans de nombreuses parties du monde, la croissance économique n'est pas suffisante pour permettre le rééquilibrage des finances publiques qui est nécessaire après les mesures adoptées pendant la crise financière.  Ailleurs, le rythme de la croissance amène à s'interroger sur sa viabilité écologique et sociale.  Le chômage reste beaucoup trop élevé et ses conséquences néfastes attisent les tendances isolationnistes.  Nous assistons à des changements de régimes dans de nombreuses parties du monde arabe.

Tel est le contexte du Forum public de cette année.  Un monde qui a besoin de repères.  Un monde qui a besoin d'une coopération internationale accrue et améliorée.

Et l'OMC n'est pas épargnée.  Le système commercial multilatéral a subi sa plus dure épreuve de résistance depuis sa création.  Et il a réussi à aider les pays à garder le cap au plus fort de la récente crise économique.  Mais il ne suffit pas de résister, il faut aussi que nous renforcions le système commercial mondial pour faire face aux défis qui nous attendent.  Et pour cela, nous devons avoir une vision commune des objectifs et de la marche à suivre.  C'est là que le présent Forum public a un rôle crucial à jouer.

Mesdames et Messieurs, S.E. la Présidente du Costa Rica, Mme Laura Chinchilla, va prononcer aujourd'hui l'allocution d'ouverture.  Elle représente l'un des pays les plus ouverts du monde, un pays qui a su faire du commerce un moteur de la croissance, un pays qui a compris que la solution était de s'ouvrir au monde, un pays qui vise à devenir la première économie neutre en carbone.  Mme la Présidente, je suis sûr que le public attend votre discours avec autant d'intérêt que moi.  Je vous laisse la parole.

Flux de nouvelles RSS

> Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.