Statistiques

Evolution du commerce dans le cadre de l'OMC: statistiques utiles

Libéralisation des échanges

  • En 2019, les droits de douane appliqués dans le monde s'élevaient en moyenne à 9%. Cela représente une baisse de 19% par rapport au niveau moyen des droits de 11,1%, enregistré en 1996, un an après la création de l'OMC. Pour pousser la comparaison un peu plus loin, d'après des estimations, les niveaux de droits appliqués par les parties contractantes du GATT peu après la Seconde Guerre mondiale étaient nettement plus élevés. Selon une estimation, en 1947, le taux de droit moyen appliqué par les pays industrialisés avant les premières réductions tarifaires de l'après-guerre oscillait entre 20% et 30%(1). Une autre estimation établit à 22%(2) la moyenne des droits appliqués par les principaux membres du GATT.

Croissance du commerce(3)

  • Le volume du commerce mondial est aujourd'hui environ 40 fois supérieur à celui enregistré aux premiers jours du GATT (soit une augmentation de 3983% entre 1950 et 2020).
  • La valeur du commerce mondial s'est envolée et est aujourd'hui près de 300 (274) fois plus élevée qu'en 1950.
  • Les graphiques ci-après, qui représentent le volume et la valeur du commerce des marchandises, montrent que ce commerce a fortement augmenté depuis la création de l’OMC en 1995.
  • En 2020, le volume et la valeur du commerce mondial des marchandises étaient respectivement en hausse de 3,8% et de 5,0%, en moyenne, par rapport à 1995, date à laquelle l’OMC a été créée.


Notes de bas de page

  1. Organisation mondiale du commerce. 2007. Rapport sur le commerce mondial — Soixante ans de coopération commerciale multilatérale: qu'avons-nous appris? Genève: OMC, page 224 Retour au texte
  2. https://www.dartmouth.edu/~dirwin/docs/w21782.pdf Retour au texte
  3. Le commerce est calculé comme moyenne des exportations et des importations, à l'exclusion des réexportations importantes ou importations destinées à la réexportation. Retour au texte

Partager


Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.