160pxls.gif(835 bytes)

NOUVELLES: NOUVELLES 2004

22 décembre 2004
COURS DE FORMATION DE L'OMC

Clôture du Cours Régional de Politique Commerciale pour l'Afrique francophone qui s'est déroulé à Rabat, Maroc

Le cours régional de politique commerciale pour les pays d'Afrique francophone, organisé en partenariat avec l'Université Mohammed V - Souissi de Rabat au Maroc, a pris fin le 10 décembre 2004. Il avait été officiellement ouvert le 20 septembre dernier.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi

> Cours de formation de l'OMC
> L'OMC lance un cours de politique commerciale pour les pays africains à Rabat


La cérémonie de clôture s'est déroulée en présence du Professeur Abdelhamid El Iraki, Vice-Président Recherche - Coopération - Partenariat de l'Université Mohammed V - Souissi, de M. Mustapha Mechaouri, Ministre du Commerce Extérieur du Royaume du Maroc et de M. Paul Rolian, Directeur de l'Institut de Formation et de Coopération Technique de l'OMC. Étaient également présents quelques ambassadeurs de pays africains (notamment du Bénin, du Gabon, de la Mauritanie et du Mali), un nombre important de dignitaires, non seulement de l'Université Mohammed V - Souissi, mais aussi du Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique ainsi que du Ministère des affaires étrangères.

Son Excellence M. Mustapha Mechaouri, Ministre du Commerce Extérieur, a rappelé les moyens mis en oeuvre pour que ce cours soit une totale réussite, puis il a remercié tous les membres du Secrétariat de l'OMC, de l'Université Mohammed V - Souissi, les intervenants régionaux, les participants qu'il a félicité pour leur participation effective, leur curiosité professionnelle et intellectuelle, mais aussi il a tenu à remercier tous les pays donateurs pour leur contribution au fonds spécial d'assistance technique de l'OMC. Enfin il a conclu en déclarant aux participants que "le cours que vous avez suivi et les travaux supervisés par les intervenants universitaires vous permettront, nous en sommes certains, de défendre au mieux les intérêts commerciaux de nos pays sur le plan multilatéral".

M. Paul Rolian, Directeur de l'Institut de Formation et de Coopération Technique de l'OMC, a déclaré dans son allocution de clôture que ce cours avait été un succès en grande partie due à l'excellente collaboration et à l'esprit de partenariat démontré à tous moments par l'Université Mohammed V - Souissi. Il a également félicité les participants de tous les efforts qu'ils avaient fournis durant le cours et les a encouragé à exploiter au sein de leurs ministères respectifs les enseignements acquis.

M. El Iraki a quant à lui rappelé la formule adoptée pour la présentation des modules du cours, à savoir que ceux-ci sont dispensés conjointement par les experts du Secrétariat de l'OMC (26) et autant de spécialistes de la région d'Afrique francophone, dont 3 Marocains. Les ressources régionales, universitaires provenant d'institutions d'enseignement supérieur ou d'instituts de recherche, ont permis de refléter la dimension régionale avec sa réalité et ses préoccupations. Il a également souligné que les participants ont eu l'occasion de participer à des visites professionnelles au sein d'organismes et ministères marocains.

M. Adamou Aba Bagnan, du Ministère des Affaires étrangères et de l'Intégration africaine du Bénin, a prononcé quelques mots au nom des participants. Il a souligné l'excellent travail fourni par tous les intervenants et remercié sincèrement l'OMC mais aussi le Maroc pour son appui au projet. Il a mentionné que les liens d'amitié qui avaient été créé au cours des 12 semaines de cours, en sus des connaissances acquises sur les thèmes de l'OMC, avaient été une expérience enrichissante sur tous les plans.

Vingt-six fonctionnaires de 23 pays d'Afrique Francophone ont participé à ce cours. Pendant ces 12 semaines, ils ont eu l'opportunité de se familiariser avec les règles et le fonctionnement de l'OMC. Ils ont acquis et approfondi leurs connaissances dans le domaine de la politique commerciale et seront mieux équipés pour contribuer à accroître la capacité de leur gouvernement à formuler et à défendre leurs intérêts nationaux. 

150pxls.gif (76 bytes)