Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES:  COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002

PRESS/295
21 mai 2002
L'OMC organise la toute première Conférence ministérielle sur le commerce à l'intention des pays d'Asie centrale et du Caucase

Au cours d'une réunion ministérielle sur le commerce qui se tiendra pendant deux jours à Tbilisi, en Géorgie, les 21 et 22 mai 2002, les débats porteront essentiellement sur les défis que l'intégration dans le système commercial multilatéral représente pour les pays d'Asie centrale et du Caucase, ainsi que sur les possibilités qui leur sont ainsi offertes.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Mike Moore

  

Le texte intégral de la déclaration de M. Moore est joint en annexe



Cliquer pour accéder au portail du Programme de Doha pour le développementIl s'agit de la toute première Conférence que l'OMC tient au niveau ministériel dans la région. Elle est organisée par l'OMC et placée sous les auspices du gouvernement de la Géorgie. Aux côtés de S.E. M. Eduard Shevardnadze, Président de la République de Géorgie, M. Mike Moore, Directeur général de l'OMC procédera à son ouverture.

M. Mike Moore a déclaré aujourd'hui que “le Secrétariat de l'OMC n'a encore jamais organisé une Conférence ministérielle d'une telle ampleur dans la région. Nous n'avons pratiquement rien fait par le passé. Il nous faut donc accorder davantage d'attention à cette région qui a toujours occupé une position stratégique dans le monde. La présente Conférence nous permettra de remédier à une telle négligence et contribuera à une meilleure intégration de la région dans le système commercial multilatéral. Les objectifs de la Conférence sont de deux ordres. Il s'agira dans un premier temps d'aider les pays qui soit sont sur le point d'accéder à l'Organisation, soit l'ont fait dans un passé récent à prendre une part active au système commercial multilatéral. Il faudra ensuite déterminer quel soutien leur apporter dans leurs préparatifs pour participer au processus de négociation en cours”.

“Actuellement, tous les gouvernements veulent bénéficier de l'investissement étranger direct. Plusieurs pays reconnaissent maintenant que, pour attirer l'investissement étranger direct, ils doivent prouver qu'ils disposent de régimes commerciaux stables et crédibles. Accéder à l'OMC représente pour ces pays un moyen important de montrer qu'ils sont résolus à appliquer une politique stable et prévisible et à faire preuve d'une gouvernance judicieuse. Les investisseurs potentiels, tant nationaux qu'étrangers, verront ainsi que les pays sont prêts à se conformer à un ensemble de règles et d'accords convenus”.

Cette Conférence offre aux Ministres de la région une occasion exceptionnelle de débattre de questions importantes concernant la participation de leur pays au système commercial multilatéral de l'OMC. Lors de sessions distinctes, les discussions porteront essentiellement sur le renforcement des possibilités d'échanges et d'investissements, sur le Programme de Doha pour le développement, le régionalisme, la coopération technique et les accessions. La participation des Ministres du commerce et des finances est prévue, ainsi que celle de hauts fonctionnaires d'Afghanistan, d'Arménie, d'Azerbaïdjan, de Géorgie, d'Iran, du Kazakhstan, d'Ouzbékistan, de la République kirghize, de la Fédération de Russie, du Tadjikistan, du Turkménistan, de Turquie et d'Ukraine, ainsi que d'organisations et d'institutions internationales qui œuvrent dans la région.

Le texte intégral de la déclaration de M. Moore est joint en annexe