Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES:  COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002

PRESS/298
21 juin 2002
Cliquer pour accéder au portail du Programme de Doha pour le développement
La Suisse verse 1,5 million de francs suisses au Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement

Le gouvernement suisse a annoncé aujourd'hui qu'il ferait un don d'un montant de 1,5 million de francs suisses au Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Mike Moore



M. l'Ambassadeur Oscar Knapp, du Secrétariat d'État à l'économie du gouvernement suisse, et le Directeur général adjoint de l'OMC, M. Paul-Henri Ravier, ont signé aujourd'hui un Mémorandum d'accord à ce sujet.

“La Suisse considère que la création du Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement est parfaitement conforme au mandat reçu à Doha et répond aux besoins croissants des pays en développement et en particulier des pays les moins avancés”, a dit M. l'Ambassadeur Knapp.

Il a ajouté: “Nous aimerions nous joindre à la communauté internationale pour promouvoir la participation des pays en développement au système commercial multilatéral. Nous verserons une contribution de 1,5 million de francs suisses au Fonds global d'affectation spéciale, et ce sur une période de deux ans; par ailleurs, nous réaffirmons l'importance de la Nouvelle stratégie de coopération technique de l'OMC élaborée par le Secrétariat de l'OMC”.

“Je suis particulièrement reconnaissant à la Suisse pour ce don au Fonds global d'affectation spéciale pour le Programme de Doha”, a dit le Directeur général adjoint, M. Ravier. “Cette contribution est conforme à la décision prise en décembre 2001 par le Conseil général de l'OMC d'asseoir le financement de l'assistance technique liée au commerce de l'OMC sur une base saine et prévisible. La contribution de la Suisse aidera à renforcer la capacité des pays en développement de participer aux négociations, de faire valoir leurs intérêts, et de conclure et mettre en œuvre des accords”.