Découvrir ce qui se passe à l'OMC

OMC: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2005

PRESS/407
26 mai 2005
DIRECTEUR GÉNÉRAL

Les Membres de l'OMC choisissent M. Lamy comme cinquième Directeur général de l'Organisation

Les 148 Membres de l'Organisation mondiale du commerce ont aujourd'hui officiellement choisi M. Pascal Lamy (France) comme cinquième Directeur général de l'Organisation. La décision a été prise par consensus au Conseil général. M. Lamy prendra ses fonctions le 1er septembre pour un mandat renouvelable de quatre ans.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi
  

Pour en savoir plus sur le Directeur général

 

 



“Je félicite Pascal pour son élection au poste de Directeur général. Son expérience des questions commerciales, sa grande rigueur et ses qualités éprouvées dans le domaine de la gestion institutionnelle sont la garantie qu'il fera un excellent Directeur général. Je me réjouis de collaborer étroitement avec lui à l'avenir”, a dit le Directeur général, M. Supachai Panitchpakdi, qui occupera à compter du 1er septembre le poste de Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement.

“J'entends n'épargner aucun effort pour faire avancer autant que possible les négociations dans le cadre du Programme de Doha pour le développement de façon à ce que nous soyons prêts pour notre Conférence ministérielle de Hong Kong en décembre. Des résultats concrets à la réunion du Conseil général de juillet donneront à Pascal un tremplin très solide à partir duquel lancer la dernière étape des préparatifs de la Conférence ministérielle”, a dit le Directeur général, M. Supachai.

La décision du Conseil général marque la fin du processus de cinq mois au cours duquel quatre candidats ont été proposés par leur gouvernement respectif. Outre M. Lamy, les candidats étaient M. Carlos Perez del Castillo (Uruguay), M. Jaya Krishna Cuttaree (Maurice) et M. Luiz Felipe Seixas Correa (Brésil).

Après une campagne qui a duré trois mois, le Président du Conseil général, Mme Amina Mohamed (Kenya), et les deux facilitateurs, M. l'Ambassadeur Eirik Glenne (Norvège) et M. l'Ambassadeur Don Stephenson (Canada), se sont réunis avec toutes les délégations de l'OMC pour connaître les préférences des Membres. À l'issue de chaque étape des consultations, Mme l'Ambassadeur Mohamed informait les Membres de l'OMC de l'évaluation qu'elle-même et les facilitateurs avaient effectuée pour identifier les candidats ayant le moins de chance de faire l'objet du consensus requis. Après chacune de ces évaluations, un candidat acceptait de se retirer de la course. Ces procédures étaient conformes aux lignes directrices convenues par le Conseil général en décembre 2002.

“Ce processus a fait la preuve que les Membres de l'OMC peuvent travailler ensemble et prendre des décisions difficiles par consensus. Je suis convaincue que cette manière de parvenir à un accord augure bien de l'avenir, en particulier alors que nous nous efforçons de faire avancer les négociations de Doha et de nous préparer pour notre Conférence ministérielle”, a dit le Président, Mme Mohamed.

“Nous avons eu beaucoup de chance que des candidats d'un niveau aussi exceptionnel se présentent à ce poste élevé. Chacun d'eux s'est comporté avec dignité et intégrité. Je souhaiterais aussi remercier les gouvernements des États Membres de l'OMC de s'être conformés scrupuleusement à nos procédures pour la désignation de directeurs généraux et d'avoir fait en sorte que le processus se déroule sans heurts. Je remercie tout particulièrement mes deux collaborateurs, MM. les Ambassadeurs Glenne et Stephenson, pour leurs efforts inlassables et l'aide qu'ils m'ont apportée au cours de ce processus”, a-t-elle ajouté.

150pxls.gif (76 bytes)
Déclaration de Pascal Lamy lors de sa nomination comme Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce