Topics handled by WTO committees and agreements
Cliquer ici pour retourner aux "questions commerciales"

AGRICULTURE: QUESTIONS

Sécurité alimentaire

Travaux sur la sécurité alimentaire menés dans le cadre du Comité de l'agriculture de l'OMC, Équipe spéciale de haut niveau sur la crise mondiale de la sécurité alimentaire, information sur les marchés, analyses et débats sur l'efficacité de la politique commerciale agricole pour assurer des approvisionnements sûrs en produits alimentaires.

 

175pxls.gif (835 bytes)
  Voir aussi:

Travaux du Comité de l'agriculture

> Agriculture www.wto.org/agriculture


SUIVRE :

> Sécurité alimentaire dans nouvelles de l'OMC sur l'agriculture

 

Surveillance de l'impact sur les importateurs de produits alimentaires…

… et plus spécifiquement sur les pays en développement importateurs nets de produits alimentaires (PDINPA) et les pays les moins avancés

 

Équipe spéciale de haut niveau

L’ Équipe spéciale de haut niveau des Nations Unies sur la crise mondiale de la sécurité alimentaire (voir aussi sur le site Web de la FAO) a été établie par le Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies (CCS) en avril 2008 dans un contexte de flambée des prix des produits alimentaires.  Elle a pour Président le Secrétaire général de l'ONU et pour Vice‑Président le Directeur général de la FAO.  Elle regroupe les chefs ou autres représentants de 22 organisations internationales, y compris l'OMC et certains éléments du Secrétariat de l'ONU.  Des experts internationaux, des organisations non gouvernementales et la Croix‑Rouge/Croissant‑Rouge ont aussi été consultés pour déployer une stratégie globale coordonnée face à la hausse des prix.

Le Cadre global d'action (CGA).

En juillet 2008, l’Équipe spéciale a mis au point son premier cadre d'action, qui exposait une stratégie et des principes directeurs, suivant une approche globale de la sécurité alimentaire — disponibilité, accès, stabilité et utilisation.  En septembre 2010, ce cadre a été mis à jour pour couvrir des aspects plus nombreux et traiter d'une manière plus détaillée l'ensemble des questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle.  Le Secrétariat de l'OMC et d'autres organismes participant à l'Équipe spéciale ont contribué à l'élaboration de ce cadre.

Travaux à l’OMC:

 

Évolution récente:  information sur les marchés

L'OMC travaille avec huit autres organisations internationales à un Système d’information sur les marchés agricoles (AMIS). Un secrétariat conjoint est hébergé par l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) avec la participation du Fonds international de développement agricole (FIDA), de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), du Programme alimentaire mondial (PAM), de la Banque mondiale, de l'OMC, de l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) et de l'Équipe spéciale de haut niveau des Nations Unies. Le Conseil international des céréales (CIC) coopérera en participant aux réunions d'experts et à l'échange de renseignements sur les marchés. (Voir la brochure)

Le système est utilisé pour mettre en évidence les conditions du marché anormales qui affecteraient la sécurité alimentaire et pour élaborer des stratégies claires et coordonnées pour y remédier.  Il est le résultat d'une recommandation faite par un groupe d'organisations comprenant l'OMC, dans le rapport intitulé “Price Volatility in Food and Agricultural Markets: Policy Responses” présenté en juin 2011 au sommet du G-20 (à ne pas confondre avec le sommet du G-20 (à ne pas confondre avec le G-20 des négociations sur l'agriculture dans le cadre de l'OMC).

L'OMC apporte son expertise, principalement en communiquant des renseignements sur la politique commerciale que les Membres lui ont notifiés, mais elle ne contribue pas financièrement.  C'est ce qu'a fait savoir le Secrétariat à la réunion du Comité de l'agriculture le 29 septembre 2011.

Rapports du Système d'information sur les marchés agricoles (AMIS)

Les rapports de surveillance des marchés du système AMIS peuvent être consultés à l'adresse suivante www.amis-outlook.org/amis-monitoring. Voir aussi sur le site de la FAO, la situation alimentaire mondiale.

 

Analyses et débats

 

Autres organisations

> Le paquet de Bali, 2013: décision sur la détention de stocks publics à des fins de sécurité alimentaire, et explication