OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Pour en savoir plus

  

Le Forum politique de haut niveau des Nations Unies de 2020 — qui se tiendra sous les auspices du Conseil économique et social des Nations Unies — aura pour thème “Action accélérée et solutions transformatrices: une décennie d’action et des résultats pour le développement durable”. Les participants examineront les progrès réalisés en vue de concrétiser les ODD compte tenu des conséquences de la pandémie de COVID-19. En outre, ils s'interrogeront sur la façon dont la communauté internationale peut répondre à la crise de sorte à accélérer les progrès vers la réalisation des ODD.

L'OMC présente chaque année un rapport au Forum politique de haut niveau des Nations Unies sur les efforts qu'elle déploie pour atteindre les cibles des ODD relatives au commerce. Le Forum politique de haut niveau est le principal moyen dont disposent les Nations Unies pour examiner la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, et il permet à tous les membres de l'ONU et aux institutions spécialisées de se réunir une fois par an afin d'évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des ODD.

Dans le rapport présenté cette année au Forum, l'OMC met en lumière que le système commercial multilatéral a grandement contribué au développement économique sans précédent de ces dernières décennies. Une certitude accrue concernant les politiques commerciales a instauré une certaine prévisibilité et, par-là, les conditions nécessaires à la planification et à l'investissement à long terme des entreprises.

Néanmoins, une augmentation du nombre de mesures restrictives pour le commerce prises depuis 2019 — en particulier parmi les grandes économies — et la suspension des activités de l'Organe d'appel de l'OMC ont créé de nouvelles difficultés pour le système commercial multilatéral. En outre, la crise liée à la COVID-19 est lourde de conséquences pour l'offre et la demande globales, car elle perturbe les chaînes d'approvisionnement des biens et services à l'échelle mondiale.

D'après le rapport, en ces temps de crise, le système commercial multilatéral devient d'autant plus important qu'il constitue un cadre pour élaborer une réponse coordonnée à la pandémie de COVID-19.

Le rapport contient un résumé des derniers progrès accomplis dans les négociations commerciales multilatérales de l'OMC et souligne que les discours en faveur de la réduction des subventions à la pêche préjudiciables jouent un rôle important pour ce qui est de faire avancer les pays en développement dans la voie de la réalisation des objectifs de développement durable et de concrétiser une cible essentielle de l'ODD 14.

On peut citer parmi les autres travaux de l'OMC qui contribuent à la réalisation des ODD les débats menés dans le cadre du Comité du commerce et de l'environnement sur des questions telles que l'économie circulaire, les initiatives nationales sur les déchets et la gestion et le recyclage des produits chimiques, ainsi que l'Aide pour le commerce, une initiative qui soutient la concrétisation de l'ODD 8a.

En outre, les auteurs du rapport insistent sur l'importance qu'il y a à améliorer la transparence dans les politiques commerciales des Membres de l'OMC, en particulier celles adoptées en réponse à la crise liée à la COVID-19.

Autre point visé dans le rapport, le rôle des politiques commerciales soucieuses de l'égalité hommes-femmes dans l'augmentation de la participation des femmes au commerce mondial et la croissance économique. Ces initiatives ont été favorisées par la signature, en décembre 2017, de la Déclaration de Buenos Aires sur le commerce et l'autonomisation économique des femmes et la mise en place du Plan d'action de l'OMC sur le commerce et l'égalité hommes-femmes pour 2017-2019.

La collaboration de l'OMC avec d'autres organismes internationaux en vue d'améliorer l'accès au financement du commerce est aussi soulignée dans le rapport. Le financement du commerce peut favoriser le commerce international, en aidant en particulier les petites entreprises à prendre une part plus active à l'économie mondiale.

L'intégration du commerce aux plans de développement nationaux est mentionnée comme un moyen important d'aider les gouvernements à réaliser les ODD. Elle comprend l'incorporation du commerce dans des stratégies sectorielles, la définition d'une politique commerciale nationale claire et l'efficacité de la coordination institutionnelle. La contribution du Cadre intégré renforcé, une initiative interinstitutionnelle, dans ce domaine, est soulignée dans le rapport.

Enfin, les auteurs du rapport accordent une large place à la nécessité pour les gouvernements de mettre en œuvre des mesures qui répondent aux difficultés auxquelles se heurtent les pays les moins avancés dans le commerce international afin de répartir plus équitablement les avantages du commerce et de favoriser la réalisation de l'ODD 17.11, qui appelle à doubler la part des PMA dans le commerce mondial à l'horizon 2020. En outre, le rapport met en évidence qu'il importe d'adopter une politique commerciale ouverte et une politique budgétaire souple pour donner lieu à une reprise durable et inclusive sur le plan social après la crise liée à la COVID-19.

Le rapport est disponible ici.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.