DIRECTEUR GÉNÉRAL

Roberto Azevêdo, Directeur Général de l’OMC

Roberto Azevêdo est le sixième Directeur général de l’OMC. Sa nomination a pris effet le 1er septembre 2013, et ce, pour un mandat de quatre ans. En février 2017, les Membres de l'OMC l'ont reconduit pour un second mandat, qui commencera le 1er septembre 2017.

Pendant son mandat de Directeur général, M. l'Ambassadeur Azevêdo a supervisé la tenue de deux Conférences ministérielles de l'OMC couronnées de succès ‒ à Bali en 2013 et à Nairobi en 2015 ‒ qui ont débouché sur plusieurs résultats importants pour la croissance et le développement.

L'ensemble de résultats obtenu à Bali contenait plusieurs décisions sur les questions relatives à l'agriculture, le soutien en faveur des pays les moins avancés et l'Accord sur la facilitation des échanges, premier accord multilatéral conclu par l'OMC.

Le paquet de Nairobi contenait des décisions visant à aider les pays les moins avancés à s'intégrer dans l'économie mondiale, plusieurs mesures spécifiques relatives au coton et, dans le domaine de l'agriculture, un ensemble de décisions concernant un mécanisme de sauvegarde spéciale en faveur des pays en développement Membres, la détention de stocks publics à des fins de sécurité alimentaire et la concurrence à l'exportation. La décision adoptée sur ce dernier point, qui prévoit l'élimination des subventions à l'exportation pour les produits agricoles, constitue la plus vaste réforme du commerce de ces produits depuis la création de l'OMC en 1995. La Conférence de Nairobi a également permis de conclure les négociations sur l'Expansion de l'Accord sur les technologies de l'information, qui vise à supprimer les droits de douane pour divers produits dans ce secteur.

Pendant son mandat, M. l'Ambassadeur Azevêdo a privilégié les efforts visant à accroître la capacité commerciale des pays en développement et des pays les moins avancés. Parallèlement aux progrès accomplis dans les négociations, il a organisé le cinquième Examen global de l'Aide pour le commerce en 2015, soutenu la prorogation du Programme du Cadre intégré renforcé pour une deuxième phase, laquelle a débuté en janvier 2016, et créé le Mécanisme pour l'Accord sur la facilitation des échanges, qui permet aux pays en développement et aux pays les moins avancés d'obtenir le soutien dont ils ont besoin pour mettre en œuvre l'Accord.

En tant que Directeur général, M. l'Ambassadeur Azevêdo a également supervisé l'élargissement de la communauté des Membres de l'OMC, avec l'accession du Yémen, des Seychelles, du Kazakhstan, du Libéria et de l'Afghanistan. En outre, il s'est employé à renforcer le Secrétariat de l'OMC en mettant en place une série de réformes destinées à améliorer les services fournis aux Membres de l'Organisation (tout en respectant les objectifs budgétaires fixés par les Membres), y compris en allouant davantage de ressources au système de règlement des différends.

L'allocution prononcée par le Directeur général en février 2017 devant les Membres de l'OMC, dans laquelle il fixe ses priorités pour un second mandat, peut être consultée ici.

Note bibliographique

M. l'Ambassadeur Azevêdo a obtenu un diplôme d'électrotechnique de l'Université de Brasilia, puis a suivi une formation à l'"Instituto Rio Branco", l'école supérieure de diplomatie relevant du Ministère des relations extérieures du Brésil. Il est entré dans le corps diplomatique brésilien en 1984.

M. Azevêdo a d'abord été envoyé en poste à Washington en 1988. Il a ensuite travaillé à l'ambassade du Brésil à Montevideo, avant d'être affecté à la Mission permanente du Brésil à Genève en 1997.

Roberto Azevêdo a siégé dans plusieurs groupes spéciaux chargés du règlement des différends à l'OMC; en 2001, il a été nommé chef de l'Unité du règlement des différends du Ministère brésilien des relations extérieures, poste qu'il a occupé jusqu'en 2005. Dans l'exercice de cette fonction, il a participé en tant que principal intervenant à de nombreux différends à l'OMC.

De 2006 à 2008, il a été Vice-Ministre des affaires économiques et technologiques au Ministère des relations extérieures à Brasilia. En cette qualité, il a également été le négociateur commercial principal du Brésil dans le cadre du Cycle de Doha et pour d'autres questions liées à l'OMC.

En 2008, il a été nommé Représentant permanent du Brésil auprès de l'OMC et d'autres organisations internationales s'occupant d'économie à Genève.

M. l'Ambassadeur Azevêdo a donné de nombreuses conférences et a publié de nombreux articles sur des questions relatives au commerce international.

Il est marié à Mme l'Ambassadrice Maria Azevêdo. Ils ont deux filles et trois petites filles.

 

Le Directeur général Roberto Azevêdo dans le Salon vert de l’OMC