160pxls.gif(835 bytes)

NOUVELLES: NOUVELLES 2004

13 décembre 2004
CONSEIL GÉNÉRAL 13 DÉCEMBRE 2004

Établissement de groupes de travail pour l'Afghanistan et l'Iraq

Le 13 décembre 2004, le Conseil général a établi des groupes de travail pour examiner les demandes d'accession de l'Afghanistan et de l'Iraq.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi

 

Pour en savoir plus:
Les accessions en général


L'Afghanistan a été invité à assister aux réunions du Conseil général et, selon qu'il conviendra, aux réunions des autres organes de l'OMC en qualité d'observateur.

Remerciant les Membres, M. l'Ambassadeur Assad Omer, Représentant permanent de l'Afghanistan, a dit que, après deux décennies de conflit, le gouvernement de son pays avait amélioré sensiblement l'environnement économique.

“La conclusion pacifique de nos premières élections présidentielles directes ... annonce une ère de stabilité politique nouvelle”, a-t-il déclaré.

M. l'Ambassadeur Omer a indiqué que son pays espérait redevenir le carrefour du commerce transcontinental.

“Nous pensons que notre participation au système commercial international amènera davantage d'échanges, d'investissements, de transfert de technologie, d'emploi et de croissance du revenu dans l'ensemble de l'économie”, a-t-il assuré.

L'Iraq a été invité à continuer d'assister aux réunions du Conseil général et, selon qu'il conviendra, aux réunions des autres organes de l'OMC en qualité d'observateur.

Le Ministre du commerce, M. Mohammed Mustafa Al-Jibouri, a dit que son pays voyait dans cette décision “une nouvelle contribution de l'OMC aux efforts entrepris par l'Iraq pour réformer son économie”.

Il a indiqué que, depuis que le Conseil général avait décidé, en février dernier, d'accorder le statut d'observateur à l'Iraq, son gouvernement s'employait activement à préparer son accession, y compris en rédigeant l'Aide-mémoire sur le régime de commerce extérieur et en créant un Comité national pour l'accession à l'OMC.

“L'Iraq d'aujourd'hui est très optimiste et espère parvenir à la stabilité politique, à la prospérité économique et au développement social ... nous estimons que notre réintégration dans le système commercial mondial est un élément indispensable de l'accomplissement de ces objectifs”, a-t-il déclaré.

Concernant une autre demande d'accession, celle de l'Iran, le Président, M. l'Ambassadeur Shotaro Oshima (Japon), a fait rapport sur les consultations qu'il avait menées récemment. Il a dit que, si les Membres étaient pour la plupart manifestement favorables à ce qu'une réponse positive soit apportée rapidement à cette demande, ils ne s'accordaient pas tous, à ce stade, à penser qu'il fallait y accéder et établir un groupe de travail à cette fin.