Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES:  COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002

PRESS/289
26 avril 2002
L'OMC organise un symposium public sur les négociations de l'après-Doha

L'avenir du système commercial international et l'incidence des négociations commerciales qui sont en cours sur l'économie, le développement, la société et l'environnement seront au cœur des débats qui se dérouleront pendant trois jours du 29 avril au 1er mai 2002.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Mike Moore

  

Programme



Cliquer pour accéder au portail du Programme de Doha pour le développementM. Mike Moore, Directeur général de l'OMC, M. Jeremy Hobbs, Directeur exécutif d'Oxfam International, M. Ernesto Zedillo, ancien Président du Mexique, M. Bjorn Lomborg, auteur du livre “The Skeptical Environmentalist”, seront au nombre des personnalités qui prendront la parole au cours du symposium public organisé par l'OMC sur le thème: “Le Programme de Doha pour le développement et au-delà”. Lancé par les Ministres du commerce à Doha, au Qatar, en novembre dernier, le Programme de Doha pour le développement prévoit des négociations commerciales dans sept domaines ainsi qu'un vaste programme de travail qui déboucheront sur de nouvelles règles commerciales pour le XXIe siècle.

“Le symposium tombe à point nommé car il donne à la société civile, aux fonctionnaires nationaux, aux universitaires et aux journalistes l'occasion de se réunir pour débattre des défis planétaires que pose le Programme de Doha pour le développement”, a déclaré aujourd'hui M. Mike Moore, Directeur général de l'OMC. L'organisation de ce symposium est conforme aux dispositions du paragraphe 10 de la Déclaration ministérielle de Doha, dans laquelle les Ministres nous ont donné pour instructions “de mieux faire comprendre l'OMC au public et de faire connaître les avantages d'un système commercial multilatéral libéral, fondé sur des règles”.

“Nous avons résolument entrepris notre programme de travail et nous devrons nous attaquer à de nombreuses questions sérieuses et complexes — qu'il s'agisse de réduire les obstacles dans le secteur de l'agriculture ou de faire en sorte que les pays en développement bénéficient en temps utile d'une assistance technique adéquate. J'espère que ce symposium permettra d'examiner de plus près quelques-unes des questions les plus importantes qui se posent aujourd'hui pour le système commercial multilatéral, y compris ses modalités de financement et de fonctionnement”.

Dans le cadre du programme prévu pour ce symposium, des organisations non gouvernementales organiseront des débats sur des sujets de leur choix. Plus de 650 personnes représentant des gouvernements Membres de l'OMC ou y ayant le statut d'observateur, d'autres organisations internationales, des universités, des organisations non gouvernementales et la presse devraient prendre part à ce symposium. La vingtaine d'exposés et de séances de travail qui sont prévus au cours de ces deux journées et demie porteront sur des sujets comme les questions de développement et la sécurité alimentaire, les indications géographiques ainsi que les relations entre les organisations intergouvernementales et la société civile.