OMC | Comprendre l'OMC - section name


A propos de l'OMC

COMPRENDRE L'OMC: PAYS EN DÉVELOPPEMENT
Activités de coopération technique de l’OMC

La coopération technique est un domaine d’activité de l’OMC qui a pour seul objectif d’aider les pays en développement (et les pays dont le régime d’économie planifiée est en voie de transformation) à participer de façon fructueuse au système commercial multilatéral. Il s’agit de les aider à se doter des institutions nécessaires et à former des fonctionnaires. Les questions abordées concernent aussi bien les politiques commerciales que l’efficacité des techniques de négociation.

150pxls.gif (76 bytes)
Cliquez sur + pour ouvrir une rubrique.

 

Davantage de renseignements liminaires
L'OMC en quelques mots
10 avantages
10 malentendus


Formation, séminaires et ateliers haut de page

L’OMC organise régulièrement des sessions de formation sur la politique commerciale à Genève. En outre, elle organise chaque année environ 500 activités de coopération technique, y compris des séminaires et des ateliers qui ont lieu dans différents pays et des cours qui se déroulent à Genève.

Ces activités sont destinées aux pays en développement et aux pays en transition (anciens pays à régime socialiste ou communiste), une attention particulière étant portée aux pays africains. Des séminaires ont également été organisés en Asie, en Amérique latine, dans les Caraïbes, au Moyen-Orient et dans la zone du Pacifique.

Les activités de coopération technique et de formation sont financées par trois sources: le budget ordinaire de l’OMC, les contributions volontaires des membres de l’OMC et la participation aux frais de la part des pays qui contribuent à une activité, ou d'organisations internationales.

À l’heure actuelle, les crédits inscrits au budget ordinaire de l’OMC sont de 7 millions de francs suisses pour la coopération technique et la formation.

Les contributions supplémentaires des pays membres sont versées sur des fonds d'affectation spéciale gérés par le Secrétariat de l’OMC ou par le donateur. En 2004, les contributions aux fonds d'affectation spéciale se sont élevées au total à 24 millions de francs suisses.

Un programme de Centres de référence de l’OMC a été mis sur pied en 1997 dans le but de créer un réseau de centres d’information informatisés dans les pays les moins avancés et les pays en développement. Les Centres fournissent un accès aux informations et aux documents de l’OMC au moyen d’une bibliothèque de documents imprimés, d’une collection de CD-ROM et d’une liaison Internet avec les sites Web et les bases de données de l’OMC. Ces Centres sont généralement situés dans les ministères du commerce et au siège d’organisations chargées de la coordination au niveau régional. On compte aujourd’hui 140 Centres de référence.


page précédente  page suivante

 

 

page précédente  page suivante