STATISTIQUES DU COMMERCE INTERNATIONAL

Pour en savoir plus

  

Au troisième trimestre, le volume du commerce des marchandises a augmenté de 11,6% par rapport au trimestre précédent, après avoir chuté de 12,7% au deuxième trimestre (chiffre revu à la hausse par rapport à une estimation initiale de 14,3%). Malgré ce rebond, le volume des échanges entre juillet et septembre a tout de même été inférieur de 5,6% à celui de la même période de l’année précédente. Les statistiques du troisième trimestre relatives aux volumes des échanges correspondent aux données relatives aux valeurs des échanges, qui ont affiché une reprise partielle d'après un précédent communiqué.

Les régions plus industrialisées ont enregistré une reprise plus forte de leurs exportations de marchandises, tandis que le rythme d’expansion a été plus modéré dans les régions qui exportent des ressources naturelles de manière disproportionnée. Une croissance des exportations à deux chiffres par rapport au trimestre précédent a été enregistrée en Amérique du Nord (20,1%), en Europe (19,3%) et en Asie (10,1%, à partir d'un niveau plus élevé en raison d’une baisse plus faible au deuxième trimestre), tandis qu’une croissance plus faible a été observée en Amérique du Sud et centrale (3,1%) et dans les “autres régions” (3,3%). Toutefois, en glissement annuel, les exportations au troisième trimestre étaient encore en baisse en Amérique du Nord (-9,0%), en Europe (-5,4%), en Amérique du Sud et centrale (-3,4%) et dans les autres régions (-11,4%). La seule exception était l’Asie (+0,4%), où les exportations régionales ont légèrement dépassé leur niveau au cours de la même période il y a un an.

C'est en Amérique du Nord que le volume des importations de marchandises a augmenté le plus rapidement (16,6% par rapport au trimestre précédent), ainsi qu'en Europe (15,0%), au troisième trimestre, après avoir fortement chuté au deuxième trimestre. Contrairement aux résultats du côté des exportations, qui sont meilleurs, les importations de marchandises de l’Asie ont enregistré une augmentation modeste de 2,1% au troisième trimestre, ce qui laisse entrevoir une augmentation des excédents commerciaux dans la région. L’Amérique du Sud et centrale a enregistré une baisse additionnelle de 0,7% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, tandis que les importations des autres régions ont augmenté collectivement de 3,2%. Les volumes des importations de marchandises ont diminué au troisième trimestre par rapport à la même période de l’année précédente dans toutes les régions, y compris l’Amérique du Nord (-4,7%), l’Amérique du Sud et centrale (-19,4%), l’Europe (-6,4%), l’Asie (-4,7%) et les autres régions (-14,7%). 

Les volumes du commerce des marchandises remontent au troisième trimestre

 

Source: OMC-CNUCED.

La hausse de la croissance du commerce des marchandises en volume au troisième trimestre a coïncidé avec l’assouplissement des mesures de confinement en Europe et en Amérique du Nord à mesure que la situation sanitaire s’améliorait dans ces régions au cours des mois d’été. La reprise a également été soutenue par des interventions importantes en matière de politique budgétaire et monétaire dans les grandes économies, ainsi que par une adaptation dans des secteurs clés (notamment les entreprises de commerce de détail en ligne et les fournisseurs de services aux États-Unis et en Europe) à mesure que les entreprises et les ménages adoptaient des solutions technologiques pour faciliter le travail et les achats à domicile. En revanche, le commerce est resté faible en Amérique du Sud et centrale et dans les autres régions en raison des flambées de COVID-19 et du manque de capacités en matière de politique budgétaire et monétaire.

Le volume du commerce mondial des marchandises pour les trois premiers trimestres de 2020 est actuellement en baisse de 8,2% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette baisse est inférieure au déclin projeté de 9,2% pour l’ensemble de 2020 dans les prévisions commerciales les plus récentes de l’OMC, mais la croissance pour l’ensemble de l’année dépend en grande partie de la question de savoir si la résurgence récente de la COVID-19 a un impact sur le commerce au quatrième trimestre. D’après les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM), les cas de COVID-19 se sont multipliés dans le monde depuis septembre, en particulier en Europe, qui représente plus de 35% du commerce mondial des marchandises.  Les valeurs préliminaires du commerce des marchandises indiquent également un ralentissement de la croissance du commerce en octobre par rapport à septembre. Les indices trimestriels du volume du commerce des marchandises pour le quatrième trimestre seront publiés au printemps 2021, conjointement avec les statistiques et prévisions commerciales annuelles de l’OMC.

Source : Calculs de l’OMC sur la base des données du CEPCM.

Les dernières statistiques commerciales sont présentées ici. Vous trouverez davantage de statistiques commerciales conjoncturelles sur le portail de données de l’OMC.

Partager

Partager


  

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.