160pxls.gif(835 bytes)
Découvrir ce qui se passe à l'OMC

NOUVELLES: NOUVELLES 2003

18 août 2003
NÉGOCIATIONS RELATIVES À L'ACCESSION DU NÉPAL
Le Népal est prêt à devenir Membre de l'OMC à la Conférence ministérielle de Cancún

Les négociations sur l'accession du Népal ont pris fin le 15 août lorsque le groupe de travail de l'OMC a bouclé ses travaux. Suivant de près le Cambodge, le Népal devrait devenir le deuxième pays parmi les moins avancés à accéder à l'OMC en suivant intégralement le processus de groupe de travail. L'accession des deux pays sera probablement approuvée à la Conférence ministérielle de Cancún, en septembre.

150pxls.gif (76 bytes)
VOIR AUSSI:
Communiqués de presse
Nouvelles
Allocutions: Supachai Panitchpakdi

  

Pour en savoir plus:
Népal
Les accessions en général

 


Le Groupe de travail de l'OMC chargé des négociations relatives à l'accession du Népal a achevé ses travaux vendredi 15 août, laissant la décision finale portant approbation de l'accession pour la Conférence ministérielle de Cancún, en septembre.

Le Groupe de travail a approuvé son rapport contenant une liste d'engagements pris par le Népal au titre des divers Accords de l'OMC, ainsi que les promesses qu'il a faites en matière d'accès aux marchés pour les marchandises et les services.

L'accession du Népal devrait désormais être approuvée par la prochaine Conférence ministérielle, encore que ce pays ne puisse devenir Membre que 30 jours après avoir ratifié l'Accord et en avoir informé l'OMC. Cela ferait du Népal et du Cambodge les premiers pays parmi les moins avancés à accéder à l'OMC en suivant intégralement le processus de groupe de travail depuis que l'OMC a été instituée en 1995. Les négociations sur l'accession du Cambodge se sont achevées le 22 juillet et l'ensemble des textes relatifs à cette accession devraient aussi être approuvé à la Conférence ministérielle de Cancún.

Après la conclusion des négociations d'accession, M. Dinesh Pyakural, Secrétaire du Ministère de l'industrie, du commerce et des approvisionnements et négociateur en chef pour le Népal, a déclaré que, dans le cadre des négociations bilatérales, le Népal avait consolidé ses taux de tarifs à 42% environ pour les produits agricoles et ses taux de droits à 24% environ pour les autres produits.

M. Dinesh Pyakural a déclaré: “Nous sommes certains que l'accession à l'OMC renforcera notre capacité et nos possibilités de devenir plus compétitifs sur le plan commercial grâce à des réformes d'orientation et des réformes législatives qui nous permettront d'accroître globalement l'efficacité et l'efficience de notre commerce”.

Le président du Groupe de travail, M. l'Ambassadeur Pierre-Louis Girard, a déclaré, après l'adoption des textes d'accession: “Il s'agit d'une étape importante dans le processus visant à faire de l'OMC une organisation plus universelle, dans laquelle les pays les moins avancés sont dûment représentés”.

Le Groupe de travail chargé d'examiner la demande d'accession du Népal à l'OMC a été établi en juin 1999.