domaines

La COVID-19 et le commerce mondial

La pandémie de COVID-19 représente un bouleversement sans précédent de l'économie mondiale et du commerce mondial, la production et la consommation étant réduits dans le monde entier.

Voir aussi:

Maintenir l'ouverture des échanges

… la libre circulation des biens et des services est notre meilleur atout, et même notre seul atout, pour que les livraisons puissent se faire là où elles sont le plus nécessaires … C'est pourquoi nous demandons des “voies réservées” pour les transports de marchandises. Celles-ci garantiront que le temps d'attente à la frontière ne dépasse pas 15 minutes. Et elles contribueront à ce que les biens et les livraisons puissent parvenir là où ils sont nécessaires et nous permettront à tous d'éviter les pénuries.

Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne
26 mars 2020

Le système commercial international fonctionne bien en temps normal. Il s'agit maintenant de savoir comment faire en sorte qu'il puisse mieux faire face à des crises comme celle que nous traversons actuellement. Bien évidemment, nous devons discuter des secteurs et stocks stratégiques, mais il faut aussi réfléchir aux moyens de maintenir les échanges en temps de crise.

“Ensuite, il faudra parler de la mondialisation. Elle a certes des effets négatifs, mais on se rend bien compte aussi actuellement qu'elle nous rassemble. Il faut répondre aux interrogations soulevées sans plaider pour un recul de la mondialisation. Nous aurions tout à y perdre.

Alexander De Croo, Vice-Premier Ministre et Ministre des finances de la Belgique
25 mars 2020

Afin de faciliter les échanges internationaux, nous sommes favorables à un accord simultané entre les membres du G-20 concernant un moratoire sur les nouveaux droits de douane pendant la crise, pour toutes les marchandises. Par ailleurs, le moratoire de l'OMC concernant les transmissions électroniques doit être prolongé et il faut convenir de règles mondiales pour un commerce électronique non discriminatoire.

Association des chambres d'industrie et de commerce allemandes
25 mars 2020

Procurement in health systems is one of the activities most hard-hit by corruption. With medicine and medical supplies shortages being reported there will be an additional strain on procurement. It’s estimated that 10-25% of all money spent in procurement globally is lost to corruption and in the EU 28% of health corruption cases are related specifically to procurement of medical equipment. With the increased demand for medicines and equipment there’s the potential increased risk of collusion and that suppliers might demand higher prices knowing that governments have no other option but to pay. Having open and transparent contracting processes would allow red flags of corruption to be more easily spotted, leaving corrupt actors less space to hide and ensure governments are being charged reasonable prices so they can provide the best care possible to patients.

Natalie Rhodes, Transparency International
13 March

L'un des moyens les plus efficaces d'affronter cette crise est de communiquer des informations précises en temps utile. Un public informé est mieux à même de prendre de bonnes décisions, y compris sur des questions liées au commerce. C'est pourquoi nous avons créé cette page spécifique sur le site Web de l'OMC. Elle présentera des renseignements actualisés en lien avec le commerce, notamment en ce qui concerne les notifications pertinentes des Membres de l'OMC, l'impact que le virus a eu sur les exportations et les importations et la manière dont les activités de l'OMC ont été affectées par la pandémie.

Dernières nouvelles

 

Roberto Azevêdo constate une forte baisse des échanges et appelle à des solutions mondiales à la crise liée à la COVID-19

Loading the player...

> Télécharger (effectuer un clic droit et sélectionner “Enregistrer sous” pour télécharger le fichier et le visualiser hors ligne) Qualité: > aide

Questions fréquemment posées: l'OMC et la COVID-19

COVID-19: Mesures commerciales et liées au commerce (au 29 mars 2020)

Notifications des Membres de l'OMC concernant la COVID-19

Date Membre Description de la measure Type de notification
30/03/2020 Thailand Due to the global outbreak of COVID-19, temporary export prohibitions were adopted with the aim to prevent the critical shortage of food stuffs (G/AG/N/THA/107) ER
30/03/2020 Thaïlande Due to the global outbreak of COVID-19, temporary export prohibitions were adopted with the aim to prevent the critical shortage of food stuffs (G/MA/QR/N/THA/2/Add.2) QR
27/03/2020 Albanie Temporary prohibition of exports of drugs and medical devices taken to protect human health and prevent relieve critical shortage of essential products in the emergency situation due to the COVID-19 (G/MA/QR/N/ALB/1/Add.1) QR
26/03/2020 Brésil Establishes exceptional and temporary criteria and procedure for the processing of petitions for the market authorization of medicines, biological products, and in vitro diagnosis products; and for the post-market authorization of medicines and biological products due to the international public health emergency of the new coronavirus (Covid-19). (G/TBT/N/BRA/990) OTC
26/03/2020 Brésil Establishes exceptional criteria and procedure for the manufacturing and sale of antiseptic preparations and sanitizers without previous market authorization from Anvisa and provides other measures due to the international public health emergency related to the SARS-CoV-2. (G/TBT/N/BRA/989) OTC
26/03/2020 Brésil Establishes extraordinary and temporary criteria and procedure for the handling of petitions for the market authorization of individual protection equipment, lung ventilator equipment, and another medical devices identified as strategic by Anvisa, due to the international public health emergency of the new coronavirus (Covid-19). (G/TBT/N/BRA/988) OTC
24/03/2020 République kirghize Prohibition à l'exportation aux fins de l'approvisionnement de la population de la République kirghize en produits alimentaires et autres produits stratégiques (G/MA/QR/N/KGZ/1/Add.1) QR
23/03/2020 Maurice Restreint temporairement les importations d'animaux vivants, y compris les poissons en provenance de la République populaire de Chine, de l'Italie, d'Iran, de la Corée du Sud, de la Suisse, de l'Île de la Réunion et des pays de l'Union européenne (G/SPS/N/MUS/18) SPS
20/03/2020 Indonésie Exige que toute importation et/ou tout mouvement de mammifères et d'animaux de compagnie en provenance de Hong Kong, Chine soit accompagné de résultats de tests de dépistage de la COVID-19 réalisés en laboratoire (G/SPS/N/IDN/132) SPS
18/03/2020 Brésil Établit des critères et des procédures exceptionnels et temporaires concernant les Lignes directrices sur les bonnes pratiques de fabrication applicables pour l'autorisation de mise sur le marché et les modifications de l'enregistrement après la mise sur le marché des principes actifs pharmaceutiques, des médicaments et des produits de santé, en raison de la situation d'urgence sanitaire publique liée au nouveau coronavirus (COVID-19) (G/TBT/N/BRA/984) OTC
16/03/2020 Brésil Porte approbation de conditions extraordinaires pour l'exécution d'activités d'évaluation de la conformité dans les pays touchés par l'épidémie due au coronavirus (COVID-19) (G/TBT/N/BRA/978) OTC
28/02/2020 Kazakhstan Restreint temporairement l'importation et le transit des poissons vivants et des produits à base de poisson en provenance de la Chine (G/SPS/N/KAZ/59) SPS
03/02/2020 Fédération de Russie Restreint temporairement l'importation d'animaux exotiques et décoratifs, y compris les insectes, les arthropodes, les amphibiens, les reptiles et autres, les poissons vivants et les biotes aquatiques en provenance de la Chine (G/SPS/N/RUS/178) SPS

Liens utiles

Partager


  

LES BAROMÈTRES DU COMMERCE DE L'OMC

L'OMC a élaboré un ensemble d'indicateurs pour donner des renseignements “en temps réel” sur les tendances du commerce mondial. Le Baromètre du commerce des marchandises — anciennement Indicateur des perspectives du commerce mondial — joue un rôle majeur puisqu'il annonce l'évolution de la croissance du commerce mondial deux à trois mois avant la parution des statistiques sur le volume du commerce des marchandises. Le Baromètre du commerce des services, est un indicateur connexe qui illustre la situation actuelle du commerce des services un peu à l'avance des statistiques officielles. Ces deux baromètres sont censés compléter les statistiques et prévisions commerciales traditionnelles.

Des problèmes pour visualiser cette page?
Veuillez écrire à webmaster@wto.org en indiquant le système d’exploitation et le navigateur que vous utilisez.