150pxls.gif (76 bytes)Cancún, Mexique - 2003

CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DE L’OMC, CANCÚN 2003: NOTES D’INFORMATION

QUELQUES FAITS ET CHIFFRES
Données pour la cinquième Conférence ministérielle

Sauf indication contraire, tous les chiffres proviennent de l’OMC.

150pxls.gif (76 bytes)
Table des matières
> Lettre de M. Supachai Panitchpakdi
> Programme de Doha pour le développement
> Agriculture
> Services
> Accès aux marchés pour les produits non agricoles
> Propriété intellectuelle (ADPIC)
> Commerce et investissement
> Commerce et politique de la concurrence
> Transparence des marchés publics
> Facilitation des echanges
> Règles: mesures antidumping, subventions
> Règles: accords commerciaux régionaux
> Règlement des différends
> Commerce et environnement
> Commerce electronique
> Petites economies
> Commerce, dette et finances
> Commerce et transfert de technologie
> Coopération technique
> Pays les moins avancés
> Traitement spécial et différencié
> Mise en œuvre
> Pays membres et accessions
> Quelques faits et chiffres
> Comprendre le jargon


Commerce et production au niveau mondial  haut de page

Quelques indicateurs, 1948-2002

              Variation annuelle moyenne en pourcentage
  1948 1950 1973 1990 2000 2002 1948-
1973
1973-
2000
1948-
2002
1990-
2000
Exportations mondiales de marchandises                    
Milliards de dollars courants 58 61 579 3 438 6 250 6 240 9,7 9,2 9,1 6,2
Milliards de dollars constants de 1990 304 376 1797 3 438 6 726 6 836 7,4 5,0 5,9 6,9
Exportations par habitant, dollars de 1990 123 149 458 654 1 110 1 110 5,4 3,3 4,1 5,4
Exportations mondiales de produits manufacturés                     
Milliards de dollars courants 22 23 348 2 390 4 630 11,7 10,1 6,8
Milliards de dollars constants de 1990 93 112 955 2 390 5 031 9,8 6,3 7,7
Exportations par habitant, dollars de 1990 38 44 244 455 831 7,8 4,6 6,2
Production mondiale (Indices, 1990=100)                    
Production totale de marchandises 16,9 18,4 64,3 100,0 126,5 5,5 2,5 2,4
— produits manufacturés 10,9 12,8 60,3 100,0 130,2 7,1 2,9 2,7
PIB (milliards de dollars de 1990) 3 935 4 285 13 408 22 490 28 115 28 993 5,0 2,7 3,8 2,3
PIB par habitant (dollars de 1990) 1 591 1 700 3 420 4 280 4 642 4 668 3,1 1,1 2,0 0,8
PIB (milliards de dollars courants, taux du marché)a 775 4 908 22 490 31 398 32 128 8,4 7,1 7,4 3,4
Population mondiale (millions) 2 473 2 521 3 920 5 255 6 057 6 211 1,9 1,6 1,7 1,4
Part du commerce dans le PIB                    
Part des exportations de marchandises et de services dans le PIB, en prix constants de 1987, en pourcentage 8,0 14,9 19,8 29,2 29,0
Part du commerce des marchandises dans le PIB                    
en prix courants 7,9 11,8 15,3 19,9 19,4        
aux prix constants 8,8 13,4 15,3 23,9 23,6        

a Les taux de croissance se rapportent à 1950, et non à 1948.

Sources: Population: UN World Population Prospects 2000 revision.
PIB, prix courants: FMI, Perspectives de l’économie mondiale, avril 2003.
PIB, prix de 1987: Banque mondiale et OMC.
Commerce: Statistiques du commerce international pour 2002 et World Trade Report 2003.

 

Croissance du commerce et de la production au niveau mondial par secteur, 2001 haut de page

Variation annuelle en pourcentage et en volume

 

Exportations

Production

Produits manufacturés

—2,7

—1,6

Produits agricoles

1,5

0,4

Produits des  industries extractives

1,5

0,1

Total des marchandises

1,4

1

PIB

 

1,5

Source: Statistiques du commerce international, OMC, 2002.

 

Exportations mondiales de marchandises et de services commerciaux, 1990-2002 haut de page

Milliards de dollars et pourcentage

 

Valeur

Variation annuelle en pourcentage

2002

1990-2000

1999

2000

2001

2002

Marchandises

6 240

6,0

4,0

13,0

—4,0

4,0

Services commerciaux

1 540

7,0

3,0

6,0

—1,0

5,0

Source: OMC.

 

Pays les moins avancés (PMA), exportations de marchandises de certains groupes de pays, 1990-2002 haut de page

Milliards de dollars et pourcentage

 

Valeur

Variation annuelle en pourcentage

2002

1990-2000

2000

2001

2002

Total des PMA

38,0

7,0

26,0

1,0

4,0

Exportateurs de pétrole (4)a

14,0

11,0

64,0

—10,0

8,0

Exportateurs de produits manufacturés (8)b

12,0

15,0

24,0

5,0

—1,0

Exportateurs de produits de base (31)

10,0

2,0

—7,0

16,0

4,0

PMA en proie à des conflits internes (6)c

1,0

—9,0

—12,0

8,0

—2,0

Monde

6 240

6,0

13,0

—4,0

4,0

  1. Angola, Guinée équatoriale, Soudan et Yémen.
  2. Bangladesh, Cambodge, Haïti, Lesotho, Madagascar, Myanmar, Népal et République démocratique populaire lao.
  3. Afghanistan, Burundi, République démocratique du Congo, Rwanda, Sierra Leone et Somalie.

Source: OMC.

 

Croissance du commerce et de la production des économies en développement, 1990-2002  haut de page

Variation annuelle en pourcentage

 

Économies en développement

Monde

2000

2001

2002

1990-2000

1990-2000

PIB

5,5

2,0

3,0

5,0

3,0

Volume des exportations de marchandises

14,0

0,0

7,0

9,0

6,5

Volume des importations de marchandises

16,0

0,0

6,0

8,5

6,5

Valeur des exportations de marchandises

23,5

—6,5

6,0

9,0

6,0

Valeur des importations de marchandises

20,0

—4,0

4,0

8,5

6,5

Source: OMC.

 

Amérique latine — Commerce des marchandises, 1990-2002  haut de page

Milliards de dollars et pourcentage

 

Total des exportations de marchandises 2002

Total des importations de marchandises 2002

Variation annuelle en pourcentage

Croissance des exportations 1990-2000

Croissance des exportations 2002

Croissance des importations 1990-2000

Croissance des importations 2002

Amérique latine

351,5

355,1

9,5

1,0

11,5

—7,0

Mexique

160,8

176,5

15,0

1,5

15,5

0,0

Zones franches dites maquiladoras”

78,0

59,3

19,0

1,5

19,5

3,0

Groupe andin (5)

52,7

42,4

6,5

0,0

8,5

—9,0

MERCOSUR (4)

88,5

62,1

6,0

1,0

12,0

—26,0

Source: OMC.

 

Commerce des marchandises des pays accédants: Cambodge et Népal, 1990-2002  haut de page

Millions de dollars et pourcentage

 

Exportations de marchandises 2002

Importations de marchandises 2002

Variation annuelle en pourcentage

Croissance des exportations 1990-2000

Croissance des exportations 2002

Croissance des importations 1990-2000

Croissance des importations 2002

Cambodge

1 379

1 968

31,0

0,0

26,0

14,0

Népal

645

1 394

15,02

—13,0

9,0

—5,0

Source: OMC.

 

GATT/OMC: 50 ans de réductions tarifaires  haut de page

Réduction NPF des droits de douane sur les produits industriels, à l’exception du pétrole, effectuée par les pays industrialisés

Période de mise en œuvre

Cycle

Réduction moyenne pondérée des droits de douane

1948-1963

Cinq premiers cycles du GATT (1947-1962)a

—36

1968-1972

Kennedy Round (1964-1967)b

—37

1980-1987

Tokyo Round (1973-1979)c

—33

1995-1999

Cycle d’Uruguay (1986-1994)d

—38

Note: Les réductions tarifaires résultant des cinq premiers cycles de négociations commerciales ne concernent que les États-Unis.

  1. Source: US Tariff Commission, Operations of the Trade Agreements Program, Rapports n° 1 à 13 portant sur la période allant de juin 1934 à juin 1960.
  2. Concerne quatre marchés: États-Unis, Japon, CE (6) et Royaume-Uni. Source: Ernest H Preeg, Traders and Diplomats, tableaux 13-1 à 13-4 et calculs de l’OMC fondés sur la valeur des importations de 1964.
  3. Concerne huit marchés: États-Unis, UE (9), Japon, Autriche, Finlande, Norvège, Suède, Suisse. Source: GATT, COM.TD/W/315, 4 juillet 1980, pages 20 et 21 et calculs de l’OMC.
  4. Concerne huit marchés: États-Unis, UE (12), Japon, Autriche, Finlande, Norvège, Suède, Suisse. Source: GATT, Résultats des négociations commerciales multilatérales du Cycle d’Uruguay, novembre 1994, tableau 5 de l’Appendice et calculs de l’OMC.

 

Flux d’investissements étrangers directs et intégration mondiale  haut de page

  • Les flux d’IED mondiaux s’élevaient à 735 milliards de dollars en 2001 et n’étaient plus, selon les estimations, que de 534 milliards de dollars en 2002.
  • Les flux d’IED ont accusé une baisse de 59 pour cent dans les pays développés et de 14 pour cent dans les pays en développement en 2001, après avoir connu une croissance annuelle de 16 pour cent entre 1973 et 2000.
  • Les sorties d’IED au niveau mondial ont pratiquement été multipliées par six entre 1990 et 2001, pour atteindre 6 600 milliards de dollars en 2001.
  • Les fusions et acquisitions transfrontières ont été évaluées à 594 milliards de dollars en 2001, soit plus de quatre fois le chiffre moyen enregistré pendant la période 1990-1994 (145 milliards de dollars).
  • Les flux d’IED vers les économies en développement et les économies en transition ont atteint, respectivement, 28 pour cent et 4 pour cent en 2001, contre 18 pour cent et 2 pour cent en 1999/2000.
  • Les flux d’IED vers l’Afrique sont passés de 9 milliards de dollars en 2000 à plus de 17 milliards de dollars en 2001.

Source: CNUCED, Rapport sur l’investissement dans le monde, 2001 et 2002.

 

Avantages au niveau mondial des réductions des obstacles au commerce  haut de page

Un certain nombre d’études qui ont été publiées portent sur les effets potentiels de la libéralisation des échanges, en général, et sur des éléments spécifiques du Programme de Doha pour le développement, en particulier. Il est impossible de faire une comparaison systématique parce que les chercheurs ont utilisé un large éventail de méthodes et de données. Néanmoins, un certain nombre de résultats constants relevés dans l’ensemble de ces études donnent un aperçu du potentiel des négociations commerciales sur le plan économique.

  • En règle générale, les pays qui libéralisent bénéficient de l’essentiel des avantages qui découlent de cette libéralisation.
  • Un ensemble plus large de dispositions concernant l’accès aux marchés dans le cadre de la libéralisation du commerce serait bénéfique pour la plupart des pays en développement.
  • Si les droits de douane étaient complètement supprimés, on estime que les avantages économiques (“gains en matière de bien-être”) se situeraient entre 80 et 500 milliards de dollars. D’après les estimations, la part qui reviendrait aux pays en développement serait de l’ordre de 40 à 60 pour cent.
  • Que se passerait-il si les politiques agricoles ayant des effets de distorsion sur les échanges, à savoir le soutien interne, les subventions à l’exportation et les tarifs, étaient complètement éliminées? Les gains estimés seraient de l’ordre de 8 à 10 milliards de dollars. (Ces estimations sont des totaux nets, étant donné que certains pays risquent d’être pénalisés par cette élimination.)
  • Si les subventions à l’exportation sont retirées, certains pays en développement risquent d’être pénalisés parce que leurs importations deviendront plus chères par rapport à d’autres produits. Cependant, leurs pertes pourraient être compensées par d’autres avantages si tous les pays jouent le jeu de la libéralisation en matière d’accès aux marchés.
  • Dans les négociations sur l’agriculture, la libéralisation tarifaire est la plus importante source de gains pour les pays en développement considérés dans leur ensemble.
  • Les bénéfices qui devraient résulter de la libéralisation du commerce des services sont, d’après les estimations, deux à quatre fois supérieurs à ceux de la libéralisation du commerce des marchandises.
  • On estime que les gains liés à la facilitation des échanges représenteront 2 à 5 pour cent de la valeur des échanges et correspondront à 50 à 100 pour cent des gains liés à la libéralisation du commerce des marchandises.
  • D’après les estimations, les importations des pays en développement sont concernées par les cartels d’exportation à hauteur de 81,1 milliards de dollars.

Pour en savoir plus, voici une sélection d’études sur la libéralisation des échanges:

  • Banque mondiale (2002), Global Economic Prospects 2002: making trade work for the world’s poor, Washington, Banque mondiale.
  • Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (2003), Back to basics: market access issues in the Doha Agenda, Genève, CNUCED.
  • Fonds monétaire international, Perspectives de l’économie mondiale, septembre 2002, Washington, FMI.
  • Levenstein, M. C., et Suslow, V., “Private International Cartels and The Effect on Developing Countries”. Document de référence pour le Rapport sur le développement dans le monde 2001 de la Banque mondiale, Washington, D.C., 2001.
  • Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (2001), “Avantages pour les entreprises de la facilitation des échanges”, TD/TC/WP (2001) 21/FINAL, Paris, OCDE.
  • Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (2003), “Le Programme de Doha pour le développement: gains de bien-être à attendre de la poursuite de la libéralisation des échanges multilatéraux du point de vue des droits de douane”, TD/TC/WP (2003) 10/FINAL, Paris, OCDE.

 

Droits de douane des Membres de l’OMC  haut de page

On trouvera ci-après une sélection des données disponibles. Les droits consolidés moyens ne figurent pas dans le tableau en raison des différences concernant le nombre de produits consolidés. Pour plus de détails, voir le Rapport sur le commerce mondial 2003 de l’OMC: “Commerce, développement et possibilités ouvertes à Doha”.

Marchés d’importation

Droits de douane NPF consolidés

Droits de douane NPF appliqués

 

Dernière année de mise en œuvre

Produits visés par la consolidation %

Pour tous les produits

Produits agri- coles

Produits non agri- coles

Produits agri-coles

Dernière année de mise en œuvre

Produits non agri-coles

Année

Admis-sion en fran-chise %

Droits non ad valorem %

Moyenne simple

Moyenne simple

Afrique du Sud 2000 99,7 2007 96,0 2001 51,1 14,2 8,7 5,3
Albanie 2007 100,0 2009 100,0 2001 1,0 0,0 9,0 7,2
Angola 1995 100,0 1995 100,0
Antigua-et- Barbuda* 2004 99,9 1999 97,6 2001 11,1 2,8 14,7 8,8
Argentine 2004 100,0 2003 100,0 2001 2,5 0,0 12,3 12,7
Arménie* 2001 70,3 0,0 7,2 2,3
Australie 2000 100,0 2000 96,5 2001 47,5 0,1 1,1 4,6
Bahreïn* 1995 100,0 1995 71,0 2001 3,1 0,1 9,0 7,6
Bangladesh 2004 100,0 1997 3,0 1999 6,4 0,1 24,2 21,7
Barbade 2004 100,0 1995 97,6 2001 0,0 0,9 30,1 9,8
Belize* 1995 100,0 1995 97,7 2001 9,6 0,4 17,8 9,4
Bénin* 1995 100,0 1995 30,1 2002 1,3 0,0 14,2 11,6
Bolivie 2000 100,0 1995 100,0 2002 3,9 0,0 10,0 9,3
Botswana 2000 99,7 2007 96,0 2001 51,1 14,2 8,7 5,3
Brésil 2004 100,0 2004 100,0 2001 2,4 0,0 12,5 14,9
Brunéi Darussalam 1995 97,6 1995 95,0 2001 77,1 0,7 0,0 3,0
Bulgarie 2001 100,0 2010 100,0 2001 16,6 1,3 18,2 10,0
Burkina Faso* 1995 100,0 1995 29,9 2002 1,3 0,0 14,2 11,6
Burundi 1995 100,0 1995 9,9
Cameroun 1995 100,0 1995 0,1 2001 0,6 0,0 22,0 17,5
Canada 2004 100,0 2004 99,7 2001 38,7 2,9 3,0 4,3
Chili 2004 100,0 2004 100,0 2001 0,6 0,0 8,0 7,9
Chine 2010 100,0 2010 100,0 2002 3,2 0,5 19,2 11,3
Chypre 2004 99,6 2004 83,9 2001 18,9 5,3 21,4 4,3
Colombie 2004 100,0 2004 100,0 2001 1,0 0,0 14,8 11,8
Congo* 1995 100,0 1995 3,2 2002 0,6 0,1 22,3 17,4
Corée, République de 2004 99,1 2009 93,7 2001 4,9 0,5 45,5 7,5
Costa Rica 2004 100,0 2005 100,0 2001 48,5 0,0 12,0 4,6
Côte d’Ivoire* 2004 100,0 1999 22,9 2002 1,3 0,0 14,2 11,6
Croatie 2007 100,0 2005 100,0 2001 31,4 2,4 11,6 5,7
Cuba 2004 100,0 2004 20,4 2002 5,8 0,0 10,6 10,9
Djibouti 1995 100,0 1995 100,0 1999 0,0 2,0 23,9 31,7
Dominique 2004 100,0 2004 94,0 2001 22,9 0,0 19,6 8,4
Égypte* 2004 99,7 2004 98,7 2002 0,5 10,6 22,8 19,4
El Salvador 2004 100,0 2005 100,0 2000 48,2 0,0 10,6 6,5
Émirats arabes unis 1995 100,0 2009 100,0
Équateur 2001 100,0 2001 99,8 2000 2,0 0,0 14,5 11,5
Estonie 2004 100,0 2005 100,0 2002 93,5 0,0 12,2 0,1
États-Unis 2003 100,0 2004 100,0 2002 18,3 5,9 5,9 4,2
Ex-République yougoslave de Macédoine 2001 0,6 1,5 19,1 11,7
Fidji 2004 100,0 1995 45,0
Gabon 1995 100,0 1995 100,0 2000 1,9 0,0 21,8 17,4
Gambie 1995 100,0 1995 0,5
Géorgie* 2006 100,0 2005 100,0 1999 0,0 0,2 11,9 10,4
Ghana 2004 100,0 2004 1,2 2000 13,5 0,0 20,1 13,8
Grenade 1995 100,0 1995 100,0 2001 5,7 56,3 23,0 17,7
Guatemala 2004 100,0 2004 100,0 1999 47,5 0,0 9,8 7,1
Guinée 1995 100,0 1995 29,6 1998 0,6 0,0 6,6 6,4
Guinée-Bissau* 1995 100,0 1995 97,4 2002 1,3 0,0 14,2 11,6
Guyana 1995 100,0 1999 100,0 2000 4,0 0,0 20,1 9,6
Haïti 1999 100,0 1999 87,6
Honduras 2001 100,0 2001 100,0 2000 0,0 0,0 10,9 6,7
Hong Kong, Chine 2000 100,0 2000 37,4 2002 100,0 0,0 0,0 0,0
Hongrie 2001 100,0 2002 95,8 2001 10,1 0,0 25,8 7,0
Îles Salomon 1995 100,0 1995 100,0 1998 0,0 1,4 34,0 20,5
Inde 2004 100,0 2005 69,8 2001 1,1 5,2 37,0 30,5
Indonésie 2004 100,0 2005 96,1 2002 19,3 0,1 8,2 6,7
Islande 2000 100,0 2000 94,2 2000 71,6 2,8 7,0 2,4
Israël 2004 98,5 2005 73,0 1999 40,8 18,2 15,9 4,0
Jamaïque 1995 100,0 1995 100,0 1999 63,3 0,0 15,8 5,9
Japon 2004 100,0 2004 99,5 2001 45,2 6,5 7,1 2,7
Jordanie 2010 100,0 2010 100,0 2001 18,5 0,2 20,7 13,8
Kenya 1995 100,0 1999 1,6 2001 3,1 0,0 20,1 16,6
Koweït* 1995 100,0 1995 100,0 2002 12,5 2,1 1,7 3,9
Lesotho 1995 100,0 1995 100,0 2001 51,1 14,2 8,7 5,3
Lettonie 2008 100,0 2008 100,0 1999 19,1 0,1 11,9 2,9
Lituanie 2009 100,0 2009 100,0 2001 75,0 0,4 9,8 2,5
Macao, Chine 1995 100,0 1997 15,6 2001 100,0 0,0 0,0 0,0
Madagascar 1995 100,0 1995 18,9 2000 33,6 0,0 5,7 5,7
Malaisie 2004 99,9 2005 81,2 2001 53,3 0,8 2,1 8,1
Malawi 2004 100,0 1999 20,7 2000 3,8 0,0 14,8 13,2
Maldives* 1995 100,0 1995 96,7 2002 0,1 0,1 18,2 20,5
Mali 1995 100,0 1995 31,6 1999 29,4 0,0 14,6 10,6
Malte 1995 100,0 1995 96,8 2001 16,7 0,1 4,0 5,8
Maroc 2004 100,0 2004 100,0 1997 0,0 0,2 57,6 30,1
Maurice * 1995 100,0 2005 5,3 2001 55,4 0,1 19,7 18,9
Mauritanie* 1995 100,0 1995 30,1 2001 8,5 0,0 12,9 10,6
Mexique 2004 100,0 2004 100,0 2001 0,8 0,8 23,4 17,1
Moldova* 2005 99,9 2005 100,0 2001 46,1 0,7 10,3 4,1
Mongolie 1999 100,0 2005 100,0
Mozambique* 1995 100,0 1995 0,5 2002 2,2 0,0 16,8 11,4
Myanmar 1995 100,0 1995 4,7 1996 3,0 0,0 8,5 5,1
Namibie 2000 99,7 2007 96,0 2001 51,1 14,2 8,7 5,3
Nicaragua 2004 100,0 2004 100,0 2002 49,1 0,0 9,1 4,1
Niger* 1995 100,0 1995 96,3 2002 1,3 0,0 14,2 11,6
Nigéria* 1995 100,0 1999 6,9 2002 0,0 0,5 53,9 26,3
Norvège 2000 100,0 2004 100,0 2002 75,2 9,4 8,4 1,7
Nouvelle- Zélande 2000 100,0 2000 99,9 1999 54,1 3,9 1,7 3,5
Oman 2006 100,0 2009 100,0 2001 5,0 0,0 10,2 5,0
Ouganda 1995 100,0 1995 3,0 2001 16,1 0,0 12,4 8,5
Pakistan 2002 92,6 2004 36,9 2001 0,0 0,7 22,0 19,9
Panama 2006 100,0 2010 100,0 2001 3,4 0,0 15,1 7,7
Papouasie- Nouvelle- Guinée* 2008 100,0 2006 100,0 2002 76,2 1,1 17,7 5,5
Paraguay 1995 100,0 1995 100,0 2001 2,2 0,0 12,1 13,2
Pérou 2004 100,0 1995 100,0 1998 0,0 0,0 15,0 13,1
Philippines 2003 99,4 2005 61,8 2002 2,1 0,0 9,2 5,2
Pologne 2000 99,9 2002 95,7 2001 4,8 3,6 41,9 10,1
Qatar* 1995 100,0 2009 100,0 2002 0,0 0,0 4,9 4,1
République centrafricaine* 1995 100,0 1995 56,8 2002 0,6 0,1 22,3 17,4
République démocratique du Congo 1995 100,0 1995 100,0 1999
République dominicaine 2004 100,0 1995 100,0 2000 10,7 0,0 12,1 7,8
République kirghize 2003 100,0 2005 99,9 2001 54,9 0,3 5,9 4,6
République slovaque 2000 100,0 2004 100,0 2001 19,2 0,0 9,9 4,2
République tchèque 2000 100,0 2004 100,0 2001 19,2 0,0 10,0 4,2
Roumanie 2004 100,0 2004 100,0 1999 2,6 0,0 112,0 16,2
Rwanda* 1995 100,0 1999 100,0 2001 7,5 0,2 13,0 9,4
Saint-Kitts- et-Nevis* 2004 100,0 2004 97,6 2001 23,5 0,4 12,6 8,8
Saint-Vincent- et-les Grenadines* 2004 100,0 2004 99,7 2001 8,5 0,2 15,6 8,9
Sainte-Lucie 2004 100,0 2004 99,5 2001 40,0 0,0 14,8 8,0
Sénégal* 2005 100,0 2005 100,0 2002 1,3 0,0 14,2 11,6
Sierra Leone 1995 100,0 2004 100,0
Singapour 2004 100,0 2004 64,5 2001 100,0 0,0 0,0 0,0
Slovénie 2000 100,0 2003 100,0 2002 10,0 1,5 11,3 9,3
Sri Lanka 2000 100,0 2001 28,3 1998 18,4 0,6 25,1 8,8
Suisse 2004 100,0 2004 99,7 2001 15,8 84,2 0,0 0,0
Suriname* 2004 100,0 1999 15,1 2000 5,3 74,8 23,5 14,5
Swaziland 2000 99,7 2007 96,0 2001 51,1 14,2 8,7 5,3
Taipei chinois 2011 99,9 2011 100,0 2001 14,2 1,6 17,3 6,3
Tanzanie* 1995 100,0 1995 0,1 2000 2,4 0,0 19,8 15,8
Tchad* 1995 100,0 1995 0,3 2002 0,6 0,1 22,3 17,4
Thaïlande 2004 100,0 2005 70,9 1999 1,4 22,7 30,8 15,5
Togo 1995 100,0 1995 0,7 2001 1,2 0,0 14,0 11,7
Trinité-et- Tobago* 2004 100,0 1995 100,0 2002 44,2 0,1 15,7 6,7
Tunisie* 2005 98,8 2005 51,1 2002 10,2 0,0 77,8 27,1
Turquie 2004 100,0 2004 39,3 2001 16,3 1,7 42,2 5,5
Union européenne 2003 100,0 2004 100,0 2002 18,3 5,9 5,9 4,2
Uruguay 2004 100,0 1995 100,0 2001 2,2 0,0 12,3 14,0
Venezuela 2004 100,0 2004 100,0 2001 0,6 0,0 14,8 12,1
Zambie 1995 100,0 1995 4,1 2001 14,2 1,4 18,4 13,4
Zimbabwe 2004 100,0 1995 9,0 2001 4,1 3,2 26,1 17,1

... Données non disponibles.

* Données concernant les droits NPF appliqués extraites de la base de données TRAINS de la CNUCED.

Source: OMC (2003), Rapport sur le commerce mondial: commerce, développement et possibilités ouvertes à Doha, Genève, OMC: Voir Appendice, tableaux IIB.1 à IIB.7 pour de plus amples informations, ainsi que les notes techniques pour plus de détails sur la méthode de calcul.

150pxls.gif (76 bytes)